« Ce sera Bertrand au second tour, et je l’emporterai »: quand Xavier Bertrand se voyait président de la République

C’est officiel, les adhérents LR l’ont décidé, Xavier Bertrand ne pourra pas candidater aux élections présidentielles de 2022. Et pourtant… En amont du congrès, le président du conseil régional des Hauts-de-France multipliait les prises de parole optimistes, assurant sa présence au second tour.

Une déception à la hauteur de son ambition. Si Xavier Bertrand se voyait déjà en haut de l’affiche, les adhérents LR lui ont préféré Éric Ciotti et Valérie Pécresse. Jeudi 2 décembre, à 14 h 30, au terme du premier tour du congrès LR, les noms des deux candidats en lise pour représenter le parti aux présidentielles de 2022 se sont dévoilés, au grand dam du président du conseil régional des Hauts-de-France. Celui qui se pensait être « le mieux placé«  pour atteindre le second tour des élections présidentielles est sorti du tableau avant même, le second tour du congrès LR.

D’abord opposé à la primaire, préférant un « rassemblement » autour d’un même candidat, Xavier Bertrand a fini par accepter de s’intégrer à la compétition. Des mois durant, l’homme politique a multiplié les prises de paroles en amont du congrès, assurant qu’il était le candidat idéal pour atteindre la seconde manche. « Ça sera Bertrand au second tour, et je l’emporterai, c’est comme ça que je vois les choses », avait-il alors clamé face à Jean-Jacques Bourdin sur RMC.

L'énorme désillusion de Xavier Bertrand, qui se voyait déjà au second tour de la présidentielle pic.twitter.com/lR7M2EveyD

Après sa défaite, Xavier Bertrand se range derrière Valérie Pécresse

Une assurance qu’il avait également partagé avec Anne-Sophie Lapix au JT de 20 heures sur France 2, à l’automne dernier, alors que son nom n’était pas encore intégré aux représentants LR en compétition : « Vous pensez sérieusement que si je n’étais pas aujourd’hui le mieux placé, vous pensez que je serais devant vous ce soir pour vous expliquer mon projet ? » Devant l’audace de l’homme politique, la journaliste avait tenu à rappeler que les sondages ne l’annonçaient pas vainqueur.

Si la défaite est rude, Xavier Bertrand n’a pas manqué de remercier les adhérents LR qui lui « ont fait confiance », avant d’appeler « au rassemblement » derrière Valérie Pécresse, qu’il soutient désormais.

Crédits photos : ELYxandro Cegarra / Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet