Ce que Meghan Markle n’a pas pardonné au prince Charles

Meghan Markle reprocherait à son beau-père de ne pas prévoir d’épargner ses enfants Archie et Lilibet Diana dans son plan de réduction de la monarchie, comme croit le savoir l’auteur Robert Lacey.

Réduire la famille royale, au détriment de ses propres petits-enfants ? Une décision du prince Charles que n’aurait pas apprécié Meghan Markle, et qui continuerait à alimenter les différents de l’héritier du trône et de sa bru, d’après The Express. C’est ce que croit savoir l’auteur spécialiste de la famille royale Robert Lacey, et ce qu’il dévoile dans son livre Battle of Brothers, dont la traduction française Guerre royale doit paraître ce 9 septembre. “En cherchant à mettre en place son plan de réduction de la monarchie, le Prince Charles a mis en avant le fait de limiter encore plus le nombre d’Altesses royales comme établies par le décret de 1917 de George V, ce faisant privant Archie de son futur titre princieret Meghan l’a pris personnellement.“, écrit le biographe.

Pour Robert Lacey, le problème ne concernait pas seulement le titre et le statut d’Archie au sein de la famille royale, mais également les sujets de sa sécurité et de sa protection. La règle selon laquelle sont attribués les titres royaux a été pourtant été modifiée par la Reine elle-même, afin de permettre aux autres enfants du prince William de bénéficier du titre princier, et pas seulement George, qui, en tant que futur héritier, bénéficie automatiquement de son titre. La décision du prince de Galles de supprimer à ses autres petits-enfants, les enfants d’Harry et Meghan, ce titre, paraît alors dissonante.

Réduire la famille royale à une équipe de sept personnes

Il n’est pas étonnant que Meghan ait crié au scandale“, remarque alors Robert Lacey. Et pour ajouter à leurs griefs, le Mail on Sunday rapporte qu’une source affirme également : “On a dit à Harry et Meghan qu’Archie ne sera jamais Prince, même quand Charles deviendra Roi“. Cela expliquerait en partie l’absence de communication entre le Prince Charles et son fils Harry, selon Robert Lacey. “L’explication dans les médias de la raison pour laquelle Charles a arrêté de répondre aux appels d’Harry était toujours autour de l’argent : le père en souffrance qui en avait assez d’être ‘traité comme un distributeur de billets‘, comme certains ont pu le dire, mais il y avait d’autres sujets plus profonds en jeu.

Le prince Charles a “depuis longtemps” fait état de cette volonté de réduire le nombre de membres actifs et officiels de la famille royale, en la réduisant à une “équipe” de sept personnes, selon Angela Levin, spécialiste de la famille royale. Le but : réduire les coûts inhérents à l’entretien d’une famille grandissante, afin de redorer le blason de la Firme auprès des contribuables britanniques. C’est notamment ce qu’elle affirmait à TalkRadio, en résumant ainsi la volonté du futur roi : “Faire que les personnes soient à la hauteur l’argent qu’ils reçoivent du contribuable“. Pour elle, la Reine conservait des membres surnuméraires dans la famille pour des “raisons sentimentales“, mais la biographe pense savoir qu’à l’émotion, Charles préférera le changement. Quitte à se brouiller avec certaines…

Crédits photos : Backgrid UK/ Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet