« Ce n’est pas un responsable politique » : Olivier Véran s’en prend violemment à Florian Philippot

Sur BFM TV, ce lundi 23 août, le ministre de la Santé Olivier Véran s’est montré catégorique au sujet de Florian Philippot, leader du parti Les Patriotes.

La mise en place du pass sanitaire n’a fait qu’exacerber leurs désaccords au sujet de la gestion de l’épidémie du Covid-19. D’un côté se trouve Oliver Véran, ministre de la Santé, qui ne cesse de défendre la vaccination et le pass sanitaire. De l’autre côté, Florian Philippot, président du parti Les Patriotes, dénonce la “coronafolie” et manifeste désormais tous les samedis dans la rue contre le pass sanitaire. Entre eux, les joutes verbales se déroulent sur les plateaux de télévision, de façon interposée, à l’instar de ce lundi 23 août sur BFM TV.

Interrogé par Yves Calvi, Oliver Véran a expliqué pourquoi, selon lui, Florian Philippot, ex-membre du Front national, “n’est pas un responsable politique”. “C’est d’abord avoir un mandat pour parler au nom des Français qui vous ont élus. Et puis surtout, c’est agir en responsabilité pour l’intérêt général”, a avancé le ministre de la Santé. Et de conclure son propos : Quand vous n’avez de cesse que de souffler sur les braises pour faire monter la peur, la crainte et créer de l’animosité dans la société, ce n’est pas être un responsable politique” .

Olivier Véran (@olivierveran) à propos de Florian Philippot: "Quand vous n'avez de cesse que de souffler sur les braises pour essayer de faire monter la peur, (…) ce n'est pas être responsable politique" pic.twitter.com/y8ceFEN08O

Florian Philippot défend les manifestations

Florian Philippot était également l’invité de BFM TV ce lundi 23 août. Face à Natacha Polony, le leader des Patriotes a fait savoir que lui et les autres manifestants “ne rentreront pas à la niche, y compris si Monsieur Véran nous siffle”, promettant ainsi d’être toujours dans la rue, à manifester, si un nouveau confinement est décrété dans les semaines à venir. “Ça suffit, cette politique fait beaucoup de dégâts. Elle n’est plus exclusivement sanitaire mais politique. Nous faisons des manifestations, que certains tentent de caricaturer. Pour ceux qui viennent réellement et qui écoutent ce qui est dit par des soignants, des médecins, des restaurateurs, des chefs d’entreprise, des gens qui n’en peuvent plus, c’est au contraire très bon enfant, très sympathique, mais très énergique dans le sens où tout le monde en a ras-le-bol, a également ajouté Florian Philippot qui devrait à nouveau manifester dans la rue ce samedi 29 août.

Florian Philippot (@f_philippot): "Nous ne rentrerons pas à la niche, y compris si Monsieur Véran nous siffle" pic.twitter.com/VQbhKNlYcy

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Capture décran BFM TV

Autour de

Source: Lire L’Article Complet