Catherine Deneuve : l’incroyable histoire de son château normand

En 2018, Catherine Deneuve cédait sa sublime propriété, le château de Primard, à de mystérieux acquéreurs, pour la bagatelle de quatre millions d’euros. Dans un article paru ce mercredi 3 mars, Vanity Fair retrace l’histoire de cette demeure atypique et le parcours des heureux propriétaires.

A propos de

  1. Catherine Deneuve

1 200 m2, avec piscine, sauna et gigantesque parc verdoyant bordé de rosiers. En 2018, Catherine Deneuve se sépare de sa magnifique propriété normande, le château de Primard, à de mystérieux acquéreurs, dont l’identité n’a pas été dévoilée à l’époque. Montant de la transaction : près de quatre millions d’euros, le prix du rêve pour une sublime maison de campagne à Guainville (en Eure-et-Loir), à une heure de Paris. L’icône éternelle du cinéma français, dont le train de vie luxueux choque autant qu’il fascine, a passé plus de vingt ans de sa vie dans ce lieu de villégiature, avant de céder sa demeure à un couple de passionnés, dont on découvre le parcours dans les colonnes de Vanity Fair, ce mercredi 3 mars.

Dans ces colonnes, le magazine retrace l’histoire de ce lieu unique, désormais entre les mains de Frédéric Biousse (51 ans) et Guillaume Foucher (44 ans), bien décidés à transformer la bâtisse en hôtel 5 étoiles, d’ici mai prochain. À l’origine, le château de Primard a été construit à la fin du XVIIIe siècle par le marquis de Dampierre, avant d’être acquis par Catherine Deneuve, une passionnée de nature et de fleurs rares. “Cette demeure balzacienne familiale, dès que je l’ai vue, j’ai senti qu’elle m’attendait, racontait l’interprète de Peau d’âne, en couple pendant près de dix ans avec le journaliste Pierre Lescure, dans un entretien au magazine Oh La ! en 2000. Elle dormait depuis trop longtemps, il a fallu beaucoup de travail pour lui redonner vie.”

Pas question d’en faire un “musée Deneuve”

Le jardin a été rénové par le paysagiste belge Jacques Wirtz, qui a redessiné le jardin du palais de l’Élysée dans les années 1990. Catherine Deneuve apportait un soin tout particulier à ses poules, qui ont eu un jour la malchance de croiser la route d’un renard, une mésaventure tragique que l’actrice aurait racontée dans les coulisses d’un défilé. “Les gens trouvent ça bête, les poules. Moi, je trouve ça extrêmement sympathique et très gai dans un jardin”, aurait-elle confié, d’après Vanity Fair. Très attachée aux lieux, Catherine Deneuve s’est assurée de confier les clés du château à des propriétaires respectueux de l’histoire de la demeure. “Nous avons dû la voir plusieurs fois pour lui présenter notre projet”, révèlent les deux acquéreurs, Frédéric Biousse et Guillaume Foucher.

Convaincu de leur choix, le couple décline même l’invitation à dormir au sein du château avant la vente. Une vente qui n’empêche pas la principale intéressée, connue pour son caractère bien trempé, de garder un œil attentif sur les travaux ! Catherine Deneuve n’a pas hésité à rendre une petite visite aux deux amoureux des belles pierres pour une “inspection amicale”, alors que ceux-ci avaient posté une photo du nouveau potager sur Instagram… Désormais, le château de Primard n’a plus rien à voir avec la bâtisse normande qu’a connue Catherine Deneuve. Il n’est même pas question d’en faire un “musée Deneuve”. D’après les heureux propriétaires, “si des gens viennent à l’hôtel pour voir la maison dans laquelle elle a picolé avec Yves Saint Laurent, on ne pourra pas les en empêcher, mais personne, chez nous, ne sera habillé en Peau d’âne“.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Veeren Ramsamy-Christophe Clovis / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet