Carlos Sotto Mayor, dernier amour de Jean-Paul Belmondo, répond aux attaques dont elle est la cible

Carlos Sotto Mayor, ancienne compagne et dernier amour de Jean-Paul Belmondo s’est attirée les foudres de la famille Belmondo en publiant un livre qui fait le récit de son idylle avec l’auteur. Dans le dernier numéro de Closer, à paraître ce vendredi, la maison d’édition Flammarion rétorque et défend son auteur.

L’ouvrage de Carlos Sotto Mayor sur la légende du cinéma ne fait pas l’unanimité. Le 21 septembre, seulement deux semaines après le décès de Jean-Paul Belmondo, son ancienne compagne a annoncé la sortie, le 22 septembre de son livre Jean-Paul : Mon homme de Rio, aux éditions Flammarion. Une démarche que le clan Belmondo n’a pas du tout apprécié, comme l’a indiqué Maître Michel Godest, leur avocat dans les colonnes du Parisien : « Toute la famille Belmondo est choquée par l’attitude de Madame Sotto Mayor. Elle est choquée par la parution de ce livre quelques jours à peine après le décès de Jean-Paul Belmondo. C’est indécent.« 

Après quelques jours de silence, la maison d’édition a décidé de répondre à ces attaques dans les colonnes de Closer. Flammarion affirme que « Carlos Sotto Mayor travaillait sur l’ouvrage depuis plus de quatre ans, et que la date de parution de celui-ci n’a rien à voir avec le décès de son ex-compagnon ». Bien que la famille Belmondo soit contre ce livre qui retrace huit ans de relation, d’autant « qu’aucune de ses compagnes n’a jamais livré au public sa vie intime avec lui », la maison d’édition précise que l’acteur était au courant et avait validé le projet : « Jean-Paul avait d’ailleurs lu et validé plusieurs passages du livre… et il était absolument ravi par ce projet.« 

Les prémices d’une bataille juridique ?

Il semblerait que la discorde entre Carlos Sotto Mayor et la famille de l’acteur ne date pas d’hier. Dans le Parisien, Maître Michel Godest a précisé que la jeune femme s’était « littéralement imposée dans la vie de Jean-Paul Belmondo » allant jusqu’à « l’épuiser  » et à « profiter de lui pour faire son retour médiatique« . Des attaques auxquelles la Brésilienne a répondu, le jour même, dans le même média : « Chacun peut dire ce qu’il veut. La seule chose que je sais, c’est que pendant toute la période que j’ai passée avec lui, sur les photos, il a quinze ans de moins. Il a rajeuni, il était drôle et il était bien. » Reste à voir si les Belmondo vont l’attaquer en justice !

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet