Carla Bruni : sa technique pour éviter les "prédateurs" durant sa carrière de mannequin

Dans un entretien accordé au magazine Paris Match jeudi 13 janvier 2022, la chanteuse Carla Bruni s’est confiée au sujet de sa carrière en tant que mannequin, en révélant notamment comment elle parvenait à éviter les « prédateurs« .

  • Carla Bruni-Sarkozy

Si la grande majorité du public connaît Carla Bruni pour ses talents de chanteuse, l’épouse de Nicolas Sarkozy s’est d’abord fait connaître grâce à ses activités de mannequin dans les années 90. À l’époque, l’ancienne Première dame était une véritable icône mondiale de la mode, au même titre que Naomi Campbell, Cindy Crawford, ou bien encore Eva Herzigova et Helena Christensen. Une période sur laquelle Carla Bruni a accepté de revenir au cours d’une interview accordée au magazine Paris Match jeudi 13 janvier 2022. Durant sa carrière de mannequin, la mère de Guila a eu l’occasion de croiser certains « prédateurs« .

Heureusement pour elle, la chanteuse ne s’est jamais retrouvée en fâcheuse posture avec l’un d’entre eux. En fait, Carla Bruni avait adopté une technique plutôt efficace pour échapper à ces « prédateurs« . « Jeune, j’avais conscience du danger parce que j’ai toujours gardé les yeux ouverts. Nous avions une technique : on fuyait« , a expliqué la compagne de Nicolas Sarkozy. « Je me méfiais beaucoup dans le milieu de la mode quand je voyais quelqu’un d’étranger arriver« , a-t-elle également ajouté. Au cours de ce même entretien, Carla Bruni a précisé qu’elle n’avait jamais cessé d’adopter ce comportement au fil des années, « tout simplement parce que je connais le monde et ses travers, l’espèce humaine et sa cruauté« . « Et je connais la vie maintenant« , a-t-elle ainsi conclu.

Carla Bruni sur les ennuis judiciaires de Nicolas Sarkozy : « Je fais comme si ça n’existait pas »

Durant cette interview, la chanteuse, qui est en couple avec Nicolas Sarkozy depuis 2007, s’est également confiée au sujet de sa relation avec l’ancien président de la République. Alors que son mari a connu de nombreux ennuis judiciaires au fil du temps, Carla Bruni a adopté une autre technique pour faire face à ce genre de situation. « Je fais comme si ça n’existait pas« , a affirmé l’ancienne Première dame. Malgré cela, la chanteuse fut tout de même affectée par les différentes poursuites judiciaires contre son mari. « Il y a des moments où nous sommes indignés, d’autres où nous sommes fatigués. Mais le reste du temps, on vit« , a-t-elle souligné.

Source: Lire L’Article Complet