Cannes 2021 – Amandine Petit : pourquoi n’a-t-elle pas le droit de porter son écharpe de Miss sur la Croisette ?

Amandine Petit a eu la chance de pouvoir monter les marches de la 74ème édition du Festival de Cannes. Miss France 2021 n’avait toutefois pas le droit de porter son écharpe pour fouler le tapis rouge.

C’est une pluie de stars qui défile sur la Croisette depuis près d’une semaine. Annulé l’an passé en raison de la crise sanitaire, le Festival de Cannes a pu dérouler son tapis rouge cette année. Pour cette nouvelle édition, les célébrités ont revêtu les tenues des plus grands créateurs et se sont parées de leurs plus beaux bijoux. Parmi les plus emblématiques, le look audacieux de Bella Hadid ou encore de l’influenceuse italienne Chiara Ferragni. Une autre personne a enflammé les marches du palais des festivals, c’est Amandine Petit. Sublime dans une robe argentée, Miss France 2021 a fait sensation. Mais il manquait à sa tenue un élément dont elle ne se sépare pourtant jamais : son écharpe de Miss France. En story Instagram, Sylvie Tellier a levé le voile sur ce mystère.

Défiler sur la Croisette a ses avantages et ses inconvénients. Lors de son passage sur le tapis rouge, Amandine Petit n’a simplement pas eu le droit d’accompagner sa robe fourreau argentée de la maison de mode La Métamorphose de son écharpe de Miss. En story de son compte Instagram, la présidente du comité Miss France a donné plus de détails sur ce règlement imposé par le Festival de Cannes. “Le protocole interdit tout signe distinctif. Que l’on soit un maire, une Miss France… pas d’écharpe !”, explique-t-elle. Amandine Petit a par conséquent suivi à la lettre les indications imposées par l’événement.

Une Miss courageuse

Et pourtant, même pour affronter les terribles épreuves dans Fort Boyard, Amandine Petit n’a pas quitté son écharpe. La jeune femme de 23 ans a dû surmonter ses plus grandes peurs durant son passage dans l’émission. L’ancienne Miss Normandie avait pour mission de sauter dans le vide, harnachée à un ponton, pour récupérer une clé. Tétanisée, elle avait préféré abandonner.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : RACHID BELLAK / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet