Bulle Ogier a 82 ans : Amours, Mort de sa fille, Viols, Vrai nom…

Bulle Ogier fête ses 82 ans ! Son vrai nom, son enfance dans une famille déchirée, les viols qu’elle a subis, ses amours, la mort de sa fille… Ce que vous ne saviez (peut-être) pas sur Bulle Ogier…

Une publication partagée par (@nonfilms)

– A 18 ans, elle tombe enceinte et accouche d’une petite fille prénommée Pascale (qui deviendra l’actrice Pascale Ogier). Le père de l’enfant, l’écrivain Gilles Nicolas, qui n’est au départ qu’un amour de vacances, devient son époux, mais ils divorcent seulement deux ans plus tard.

– Au début des années 60, elle fait la connaissance de Marc’O, qui lui propose de suivre ses cours de théâtre. “J’y suis allée vraiment à contrecœur, je suis montée sur scène par force parce que Marc’O m’a dit ‘Mais qu’est-ce-que ça peut te faire de traverser la scène ? Traverse, tu verras bien ! Tu vas apprendre à marcher au moins!‘”,  a-t-elle confié au micro de France Culture.

– Finalement, le milieu lui plaît, pourtant elle ne rêve guère d’irradier l’écran. “Je ne me voyais pas du tout actrice de cinéma, je ne pensais pas que la pellicule pouvait m’inscrire ou que la caméra pouvait prendre quelque chose de moi. Avec aucune frustration ni aucune tristesse, ça ne me venait tout simplement pas à l’idée“, a-t-elle ajouté. 

https://www.instagram.com/p/CGGjEB5nEAI/

Une publication partagée par Femmesfrancaises (@femmesfrancaises)

– Quant à son père, il n’approuve pas sa nouvelle carrière dans la comédie. “Il n’a pas aimé, en tout cas pas le théâtre que je pratiquais avec Marc’O, un ami d’André Breton, qui pensait que la musique faisait partie du jeu, qui avait une vision anarchique de la création, incroyablement stimulante et rigoureuse. Mon père a écrit une lettre pour que je ne porte pas son nom. Mais ça m’était égal. J’étais très proche de ma mère“, a-t-elle raconté au Temps.

– En 1967, elle joue dans le film Les Idoles de Marc’O, et commence petit à petit à s’intégrer dans le monde du cinéma, notamment grâce à son apparition dans La Salamandre d’Alain Tanner en 1971. 

– En 1984, Bulle Ogier est frappée par un drame terrible: la mort de sa fille Pascale, La jeune actrice décède à la veille de ses 26 ans, des suites d’une ischémie myocardique dégénérée en hypoxie générale. “J’ai oublié que j’ai eu une vie très amusante et joyeuse jusqu’à la disparition de Pascale“, avait-elle raconté dans son livre.

– En 2000, elle est nommée pour le César de la meilleure actrice dans un second rôle avec Vénus Beauté (Institut). En 2011, elle reçoit le Molière de la comédienne dans un second rôle pour son interprétation dans Rêve d’Automne de Jon Fosse.

– Elle est l’épouse du réalisateur Barbet Schroeder.

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

– Dans son livre J’ai Oublié, elle raconte avoir subi deux viols. La première fois, elle a été violée par un médecin qui devait lui pratiquer un avortement, illégal à l’époque: “Je me suis allongée, j’ai écarté les jambes, et le médecin clandestin m’a violée sans me prévenir, puis avortée comme convenu, je l’avais payé d’avance”.
La seconde fois, l’atrocité s’est produite après une représentation au théâtre, Bulle Ogier ayant été violée par un commissaire de police véreux.

Source: Lire L’Article Complet