Britney Spears refuse de rembourser les frais de justice de son père

Pour la défense de Britney Spears, il est hors de question que la pop star rembourse les frais de justice de son père. Une demande faite par Jamie Spears le mois dernier, quelques semaines après avoir accepté d’abandonner la
tutelle qu’il faisait peser sur sa fille depuis treize ans, et qui apparaît comme une aberration pour Mathew S. Rosengart, l’avocat de la pop star.

Pour ce dernier, Jamie Spears est loin d’être tiré d’affaire alors même que les preuves de nombreuses malversations opérées dans le cadre de la tutelle s’accumulent. Pour le juriste, il est évident que Jamie Spears a profité des immenses revenus de sa fille à son profit, et non pour assurer le bien-être de celle-ci. Il compte bien le faire reconnaître devant un tribunal comme le laissent apparaître des documents juridiques obtenus par le New York Times alors qu’une nouvelle audition a eu lieu cette semaine.

Sous surveillance

L’une des accusations les plus graves portées par la défense de Britney Spears à l’encontre de son père relève de la surveillance téléphonique. Jamie Spears aurait déboursé pas moins de six millions de dollars issus des revenus de sa fille pour payer une société de sécurité qui a, d’une manière ou d’une autre, obtenu des données GPS issues de téléphones appartenant à des proches de la star dont sa mère. C’est pourquoi Mathew S. Rosengart a exigé le rejet de la demande de remboursement des frais de justice de Jamie Spears.

Pour lui, « les accusations de mauvaise conduite [financière] contre lui sont spécifiques, crédibles et sérieuses, et vont de l’abus de confiance au conflit d’intérêts, en passant par la mauvaise gestion financière et la corruption de la tutelle et tombent sous le coup de la justice criminelle d’État et fédérale ».

Source: Lire L’Article Complet