Brigitte Macron : pourquoi Emmanuel Macron n’a pas choisi sa favorite pour Matignon

Emmanuel Macron voulait une femme à Matignon. Avant qu’Élisabeth Borne ne décroche le poste, plusieurs politiciennes ont été convoitées. Certaines ont dit l’avoir refusé, mais Catherine Vautrin, choix du cœur pour Brigitte Macron, était véritablement intéressée.

A propos de


  1. Brigitte Macron


  2. Emmanuel Macron

Selon les informations de La Tribune, révélées lundi 13 juin, le chef de l’État aurait jeté son dévolu sur l’ancienne trésorière de l’UMP au cours du week-end du 7 mai. Si bien que le lundi 9 mai, il affirme devant un parterre de journalistes avoir statué sur un nom. En coulisses, Nicolas Sarkozy approuve ce choix et Brigitte Macron défend fermement la candidature de la présidente de la communauté d’agglomération de Reims. Dans la presse, seul Le Figaro évoque son nom, les autres médias misant sur une « femme de gauche » et ne voyant pas la stratégie derrière l’élection d’une « femme de droite ». La place lui est presque assurée. C’était sans compter l’entrée en scène d’Alexis Kohler, secrétaire général de l’Élysée.

L’homme de confiance du Président a fait capoter le projet, confesse une source à La Tribune : « C’était le plan de Sarkozy : faire alliance avec LR pour le second tour des législatives. De cette manière, on abattait toutes les chances de l’ancien parti de droite de survivre à terme, on mettait une sorte de Castex avec une robe à fleur, on rassurait l’électorat de province et ça permettait d’accueillir les canaux de sauvetage de LR au sein de la macronie. » Elle ajoute : « Par la même occasion, Macron tuait d’un coup Philippe, Wauquiez et Bertrand. Les mêmes ennemis que Sarkozy ! Mais ce plan a été dynamité par Kohler ! » Des révélations confirmées avec amusement par un fidèle du secrétaire général : « On a fait tout ce qu’il fallait pour que ça ne soit pas elle. » « AK47 s’est retrouvé opposé à ‘l’aile Madame’ de l’Élysée« , analyse un autre habitué du palais. Comprenez Alexis Kohler, en opposition au vœu de Brigitte Macron.

>> Lire aussi : Catherine Vautrin refoulée de Matignon ? « C’est violent, ultra-violent »

Une éviction en quatre temps

Dès le vendredi 13 mai, plusieurs sources confirment que Catherine Vautrin sera la remplaçante de Jean Castex. Samedi 14 mai, BFM TV dévoile que « l’hypothèse Vautrin » crée des remous au sein de la macronie. Richard Ferrand et François Bayrou se seraient joints à la fronde menée par Alexis Kohler, précise La Tribune. Dans la foulée, les prises de position de la Première ministre en devenir, opposée au mariage pour tous, ressortent subitement.

Dimanche 15 mai, Emmanuel Macron capitule, au grand dam de Brigitte Macron qui n’accueillera jamais sa favorite à l’Élysée. Le lendemain, lundi 16 mai, Alexis Kohler appelle gaiement Élisabeth Borne pour lui annoncer sa nomination. « Elle était surprise, car elle pensait que c’était plié« , affirme un macroniste.

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet