Brigitte Bardot : ses avortements "glauques et sans hygiène"

Avant de mettre au monde Nicolas Charrier en 1960, Brigitte Bardot a subi deux avortements clandestins et échappé au pire, comme le relate Pascal Louvrier dans son livre Vérités BB.

Brigitte Bardot a avorté clandestinement 

Dans son livre Vérités BB, publié en avril 2021 et relayé par Gala, Pascal Louvrier raconte que Brigitte Bardot est tombée enceinte une première fois de son ex-mari Roger Vadim, à 17 ans seulement, en 1951. Mais pas question pour la superstar aux courbes électrisantes de voir son corps s’arrondir… Alors attendue sur le tournage du film Manina, la fille sans voiles en Corse, la sublime comédienne fait donc, dans le plus grand secret, un détour à Megève, en Suisse, pour y subir une IVG clandestine « dans des lieux glauques, sans hygiène ». Interdit en France, le droit à l’avortement ne sera autorisé qu’en 1975 grâce au combat de Simone Veil… « Les douleurs qu’elle a ressenties furent atroces. Elle est traumatisée. […] Comme la bête dont on brûle le cuir au fer rouge, elle garde de cette épreuve une peur panique de la maternité« , écrit Pascal Louvrier.

Brigitte Bardot : secrets d'un sex-symbol [PHOTOS]

Brigitte Bardot « a failli mourir »

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Rebelote quelques années plus tard pour B.B, qui apprend qu’elle est enceinte de nouveau. Refusant de mener cette grossesse à terme malgré le traumatisme de sa première IVG, la pasionaria des animaux s’envole donc en direction de la Suisse où elle avorte « au fond d’un appartement« .
Mais l’opération tourne au cauchemar lorsque « le saignement se transforme en hémorragie »… Au plus haut de sa carrière, Brigitte Bardot est hospitalisée d’urgence et sauvée in-extremis après un arrêt cardiaque dû à l’anesthésie. 

Source: Lire L’Article Complet