Bernard Kouchner et Christine Ockrent : qui est leur fils, Alexandre Kouchner ?

En réaction aux révélations de Camille Kouchner, qui accuse Olivier Duhamel d’inceste sur son frère jumeau, Alexandre Kouchner, le dernier fils de Bernard Kouchner et Christine Ockrent, a témoigné son soutien à ses frères et sœur. Mais alors, qui se cache derrière le cadet du couple médiatique ?

  • Camille Kouchner

C’est un livre coup de poing, que publie Camille Kouchner. Jeudi 7 janvier 2021, paraîtra La Familia grande (éd. Seuil), signé par la fille de Bernard Kouchner et Évelyne Pisier. L’avocate de 45 ans accuse son beau-père, Olivier Duhamel, d’agressions sexuelles sur son frère jumeau. Elle dénonce également les agissements de son père, Bernard Kouchner, et de sa compagne, Christine Ockrent. D’après elle, l’ancien ministre des Affaires étrangères et européennes et la journaliste étaient loin d’être tendres. Après ces révélations qui font déjà couler beaucoup d’encre, Alexandre Kouchner (baptisé “Adrien” dans le texte, ndlr), le fils du couple médiatique, a tenu à réagir. “J’aime mes frères et ma soeur. Je salue leur courage et soutiens leur choix de briser le silence. Il faut toujours écouter, entendre et protéger celles et ceux qui ont souffert et souffrent. Pour tout le reste, je vous renvoie au livre. Que tous les bourreaux tremblent, a-t-il publié sur Twitter, lundi 4 janvier 2021. Peu connu du grand public, le fils cadet de l’homme politique peut se targuer d’un brillant parcours…

Dans les pages de son ouvrage, Camille Kouchner raconte le jour où sa belle-mère, Christine Ockrent, a accouché. C’était le 11 mars 1986. “Mon père a un fils et je suis si heureuse d’avoir un petit frère”, écrit l’autrice. Le jour de la naissance d’Alexandre Kouchner, son père avait assuré à ses enfants, Camille, Julien et Antoine, qu’ils devraient attendre un peu avant de rencontrer le bébé. “Vous aurez rendez-vous à la maternité quand je vous le dirai. Vous viendrez accompagnés de Christophe, notre ami photographe”, leur avait-il glissé, cité par la maître de conférences en droit privé. Pour rester à l’abri des paparazzis, ils avaient dû redoubler de discrétion. Et puis, une fois sur place, une infirmière leur avait gentiment demandé de patienter. “Restez dehors un moment, les enfants, on fait les photos et ensuite on vous appelle. Entrez, monsieur, faites vos clichés”, leur avait-elle lancé, rapporte Camille Kouchner. “Disparus, comme si on n’avait jamais existé”, déplore-t-elle avant de se confier sur ses premiers souvenirs avec Alexandre Koucher. “Je rencontre enfin mon petit frère. Adrien, si mignon, que je pouvais à peine approcher quand mes copines ne cessaient de jouer à la poupée avec leurs propres petits”, écrit-elle.

Analyste politique, journaliste et communicant

Du haut de ses 34 ans, Alexandre Kouchner a bien grandi depuis. Diplômé de Sciences Po, comme l’indique sa biographie sur le site de l’agence Minds dont il fait partie, le jeune homme a plusieurs cordes à son arc. En effet, il est analyste politique mais aussi conseiller en communication et journaliste. Il est rédacteur en chef de l’ADN-Le Shift, éditorialiste chez Usbek & Rica, et a été chroniqueur pour France Info. Le fils de Bernard Kouchner et Christine Ockrent a travaillé pour plusieurs agences de communication à l’instar de Publicis, Havas ou encore Brightness, pour lesquelles il a organisé des événements.

Quand il montait sur les planches

Comme de nombreux orateurs, Alexandre Kouchner est un passionné de la scène. Il a d’ailleurs eu l’occasion de dévoiler ses talents de comédien, en participant notamment à une pièce de théâtre. En 2011, il était à l’affiche du spectacle Le Distrait, au théâtre du Temps, dans le 11e arrondissement de Paris, comme l’indiquait Purepeople à l’époque. Le frère de Camille Kouchner prêtait alors ses traits à un chevalier “qui revient de la guerre, fauché”, comme le précisait la troupe de théâtre.

Source: Lire L’Article Complet