Benoît Magimel amaigri au cinéma : cette demande extrême qu’il a faite pour paraître plus mince

Pour la préparation du film d’Emmanuelle Bercot De son vivant dans lequel il incarne un jeune homme malade du cancer, Benoît Magimel est allé très loin pour apparaître le plus mince possible.

Pour incarner Benjamin, un jeune homme atteint d’un cancer et dont on suit la fin de vie dans le film d’Emmanuelle Bercot De son vivant, qui sortira le 24 novembre prochain, Benoît Magimel est allé très loin. Pour être le plus crédible possible, l’acteur a perdu beaucoup de poids. « J’étais à la diète, privé de cantine. J’ai dû perdre une soixantaine de kilos en un an… Enfin, trois fois vingt kilos parce qu’à chaque fois que le tournage s’arrêtait, comme je suis super-intelligent, je me remettais à bouffer entre les deux, et je reprenais presque tout », confie l’acteur dans une interview accordée à Paris-Normandie.

Ce tournage éprouvant qui lui demandait de lourds sacrifices physiques s’est étendu sur une année, à cause de la crise sanitaire, mais aussi de l’AVC de Catherine Deneuve qui a perturbé le calendrier de production du long-métrage. « Il faut dire qu’il y a eu la pandémie et beaucoup de monde a pris du poids à ce moment-là », a reconnu Benoît Magimel. Mais pour avoir un physique encore plus aminci et coller encore un peu plus à l’image qu’il se faisait du personnage, il est allé jusqu’à faire une demande extrême et inattendue à son dentiste. « Au troisième régime, je n’arrivais plus à perdre alors j’ai demandé à mon dentiste de le retirer mes dents sur pivot pour que mon visage paraisse plus creux », a révélé dans les colonnes de Paris-Normandie celui qui jouait ici pour la troisième fois sous la direction d’Emmanuelle Bercot.

Découvrez les photos du retour au cinéma de Benoît Magimel

https://youtube.com/watch?v=SYusL1vBd_w%3Frel%3D0%26showinfo%3D1

« Ça me faisait peur ! »

Encensé à Cannes l’été dernier, certains imaginent déjà Benoît Magimel récolter le prix du meilleur acteur à la prochaine cérémonie des César tant sa performance criante de vérité a bouleversé ceux qui ont déjà vu le film. « J’ai dû faire un régime draconien. Je me suis mis à courir, à boire beaucoup d’eau. (…) Voir ma tête amaigrie dans le miroir, ça me faisait peur ! », avait confié à Télé Star ce mardi 23 novembre celui qui est allé très loin dans la préparation de son rôle, presque trop. « J’ai assisté aux consultations d’un oncologue mais j’ai vite arrêté. J’avais l’impression d’être un voyeur. Il fallait avant tout que je puise mon inspiration en moi-même, que je m’identifie totalement au personnage », avait expliqué l’interprète de 47 ans.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : VEEREN / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet