Benoît Hamon “fatigué des servitudes” : pourquoi il a mis fin à sa carrière politique

Benoît Hamon est un retraité actif : après avoir quitté la politique à la rentrée 2021, l’ex ministre du gouvernement Hollande a pris la tête d’une ONG. Il s’est confié sur sa nouvelle vie à Paris Match, ce 4 août 2022.

Benoît Hamon a dit stop. Depuis bientôt un an, l’ex candidat socialiste à la présidence de la République en 2017, évolue dans l’humanitaire. Benoît Hamon a quitté la politique pour prendre la tête de l’ONG Singa, qui a pour but d’intégrer économiquement les migrants. Un environnement complètement différent pour l’ex ministre de François Hollande, qui ne regrette pas du tout d’avoir quitté un milieu avec lequel il ne se sentait plus en phase. Benoît Hamon s’est confié à Paris Match dans son édition du 4 août 2022 : « Ce choix est le résultat de transformations silencieuses, d’une forme de lassitude pour la joute partisane. »

Le fondateur du mouvement « Generation. s » a complètement coupé les ponts avec la politique même s’il prend parfois position dans les médias comme pour appeler à voter Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle 2022. « Le débat politique me passionne toujours autant, mais j’étais fatigué des servitudes, et je commençais à me sentir inutile. » a-t-il rajouté auprès de nos confrères de Paris Match. Évincé du gouvernement en 2014, Benoît Hamon a eu bien du mal à trouver sa place ensuite. Candidat du Parti socialiste à l’élection présidentielle de 2017, il avait recueilli un score historiquement bas pour l’époque avec 6,36 % des voix au premier tour. Après un échec aux élections européennes, la passion a commencé à s’éteindre pour Benoît Hamon : « C’est comme la fonte des glaces. Le mouvement est imperceptible et, à un moment, ça se détache. ». Aujourd’hui il est sur le terrain et n’a aucun regret lorsqu’il évoque ce qui lui manque le moins dans son ancien milieu : « La piètre comédie humaine en politique : cynisme, hypocrisie, mensonge. ».

Benoît Hamon, menacé à son domicile

Benoît Hamon avait eu une grosse frayeur au début de cette année 2022. Un homme avait menacé l’ancien homme politique dans la nuit du samedi 15 au dimanche 16 janvier, devant son domicile situé à Issy-les-Moulineaux, dans les Hauts-de-Seine. Ce soir-là, l’homme de 54 ans aurait alors crié sous les fenêtres de celui qui avait annoncé qu’il ne se représenterait pas aux prochaines présidentielles : “Hamon, sors de là, on va te choper, on t’aura tôt ou tard, c’est une question de temps.”. L’homme avait été condamné le 16 mai 2022 à 1 500 euros d’amende dont 1 000 avec sursis par le tribunal correctionnel de Nanterre.

Crédits photos : Raphael Lafargue / Pool / Bestimage

A propos de


  1. Benoît Hamon

Autour de

Source: Lire L’Article Complet