Benjamin Castaldi menacé de mort : René Malleville vole à son secours

Sur Twitter, René Malleville a demandé à ses fans, en colère contre Benjamin Castaldi, de cesser de le menacer. Une mise au point musclée.

  • Benjamin Castaldi

Le 18 novembre dernier, René Malleville avait annoncé son départ de Touche pas à mon Poste, qu’il intégrait récemment, en raison de certaines moqueries des autres chroniqueurs de l’émission parmi lesquels Benjamin Castaldi. Depuis cette annonce, Benjamin Castaldi est victime de menaces de mort, certains souhaitant s’en prendre à son bébé. Sur Twitter, René Malleville a tenté d’apaiser la situation en demandant à ses fans de ne plus s’en prendre à Benjamin Castaldi. “Je suis obligé d’aller dans le sens de Benjamin Castaldi, il est anormal qu’il y ait eu des menaces de mort à son encontre. Je suis absolument d’accord, je ne suis pas pour ça, c’est pas la seconde guerre mondiale il y a des choses beaucoup plus importantes dans la vie, surtout en ce moment”, a fait savoir le militant politique.

Il a néanmoins souhaité s’adresser à Cyril Hanouna : “Je dis à Cyril Hanouna et à toute son équipe que j’ai passé presque trois mois superbes dans ton émission Cyril. J’ai rigolé aux larmes sur ton plateau, en dehors de ton plateau, dans les couloirs, dans les loges avec des gens extraordinaires de ton entourage”. Il se questionne d’ores et déjà au sujet d’un possible retour dans quelques mois, quand les choses seront apaisées. “Je voulais te dire ça. L’aventure est terminée, je viens d’entendre dire que peut-être un jour je reviendrai sur ton plateau, tu as raison, on ne peut pas dire jamais, on peut pas dire jamais, voilà je le dis”.

“On m’a dit : ‘On va éventrer ton petit dernier’”

Vendredi 20 novembre, Benjamin Castaldi avait évoqué, très peiné, les menaces de mort qu’il a reçues depuis le départ de René Malleville : “Ce que j’ai vu sur les réseaux c’est au-delà de ce qu’on peut imaginer. Parce que j’ai ri, des abrutis, des crétins me menacent (…) Parce que j’ai eu un fou rire, parce que je suis là pour amuser les gens, et pour rire, je me fais chier dessus; ça c’est pas très grave. Mais ma famille, mes enfants, on parle de l’âge de René qui a 73 ans, moi j’ai Julien et Simon qui ont une grand-mère qui n’est pas dans le métier, qui a 76 ans, qui est abonnée à 2 comptes. Elle appelle en larmes, elle dit ‘mais, qu’est-ce qui se passe ? On veut tuer mes enfants ?‘” Puis, Benjamin Castaldi poursuivait : On m’a dit ‘on va éventrer ton petit dernier. Faut savoir ce que c’est le harcèlement. Qu’on touche mes enfants ça fait de la peine; ma femme elle était en colère; je vous dis franchement, je me suis excusé auprès de René, mais on en est là aujourd’hui. Il faut s’excuser parce qu’on rigole ?”

Mise au point, stop aux menaces de mort à l’encontre de Benjamin Castaldi, ce n’est pas la guerre. Je suis de retour dans ma ville, je retrouve ma famille et mes amis, c’est l’essentiel. pic.twitter.com/iK6enlEm0E

Source: Lire L’Article Complet