Beatrice et Eugenie d’York : questionnées sur leur père, elles font profil bas…

En attendant un possible procès civil à New York, le prince Andrew trouve du réconfort auprès de son ex-femme, Sarah Ferguson. Également interrogées par la presse, les princesses Beatrice et Eugenie préfèrent garder le silence concernant la sombre affaire de leur père.

Accusé d’agressions sexuelles sur l’Américaine Virginia Roberts Giuffre dans une plainte officielle déposée en août 2021, le prince Andrew est reclus au château de Balmoral. Le fils d’Elizabeth II peut tout de même compter sur le soutien de certains membres de sa famille, à commencer par son ex-femme Sarah Ferguson. Ce vendredi 7 janvier, la duchesse d’York est rentrée de vacances en compagnie de ses filles, les princesses Beatrice et Eugenie. Immédiatement approchées par la presse à l’aéroport, les deux sœurs sont restées muettes selon le Daily Mail.

Pour commencer cette année 2022, « Fergie » et ses filles ont profité de leur chalet suisse à Verbier afin de se changer les idées. Une propriété qui est d’ailleurs en danger et risque d’être vendue. En effet, ce jeudi 6 janvier, le Daily Mirror a annoncé que la souveraine ne souhaitait pas aider financièrement son fils dans cette rude bataille juridique. Avec une valeur de 20 millions d’euros, le chalet du duc d’York pourrait bien être vendu pour payer ses avocats. Le deuxième fils d’Elizabeth II doit désormais attendre la décision d’un juge de New-York. Cette dernière pourrait arriver dans les prochaines heures selon nos confrères britanniques.

Découvrez > Beatrice et Eugénie d’York : les filles d’Andrew et Sarah Ferguson dans la tourmente

Le soutien assumé de Fergie

Divorcée du prince Andrew depuis 1996, Sarah Ferguson a toujours été un important soutien. Un proche de la famille aurait d’ailleurs déclaré à Page Six : « Sarah est entièrement derrière Andrew et fait partie de son équipe. […] C’est vraiment juste le duc d’York, Fergie et ses avocats. » Ses deux filles, les princesses Beatrice et Eugenie ont choisi de faire profil bas pour protéger leur petite famille. Devenues toutes les deux mamans en 2021, les petites-filles de la Reine ne commentent pas cette affaire en public. Mais elles pourraient être prochainement entendues dans le cadre du procès à venir, pour apporter de nouveaux éléments dans la sombre affaire qui pèse sur le prince Andrew.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet