Audrey Crespo-Mara : son fils réalise son rêve et devient footballeur professionnel

Sékou Mara, le fils d’Audrey Crespo-Mara, pourrait bientôt devenir aussi connu que sa maman. Le jeune homme de 18 ans a signé un contrat pour devenir joueur de football professionnel aux Girondins de Bordeaux.

Tout le monde connaît la Audrey Crespo-Mara présentatrice du JT du week-end sur TF1 durant les vacances. La journaliste est aussi célèbre pour sa relation avec Thierry Ardisson. C’est aujourd’hui son rôle de maman qui est mis en avant. À 44 ans, elle est en effet maman de deux enfants, nés d’une précédente union. Si le plus jeune espère devenir comédien, son aîné vient de réaliser son rêve à seulement 18 ans. Les aficionados du ballon rond risquent d’entendre parler très vite d’un certain Sékou Mara. C’est bel et bien le fils d’Audrey Crespo-Mara et il vient de devenir footballeur professionnel.

Sur Twitter, le jeune sportif a fièrement annoncé la signature de son « premier contrat pro » au sein de son club formateur, les Girondins de Bordeaux. Sur l’un des deux clichés, on le voit tout d’abord stylo à la main, sourire aux lèvres, s’apprêtant à apposer sa signature sur le document officiel. Sur la seconde photo, Sékou Mara pose fièrement avec le maillot bleu marine et blanc de l’équipe de Ligue 1. « Je tiens à remercier ma famille, mon agent, ainsi que les coachs qui m’ont aidé à devenir l’homme et le footballeur que je suis », a-t-il notamment indiqué.

Qui est Sékou Mara, espoir du football français ?

Si Sékou Mara a pris soin de remercier sa famille, ce n’est pas un hasard. Sa maman a suivi assidûment sa jeune carrière, et notamment son passage au mythique club du PSG. Lassé d’être laissé sur le banc de touche et de ne figurer que dans l’équipe de réserve des U 13, le jeune attaquant a pris la décision d’aller voir ailleurs en 2014 et a continué sa course à l’AC Boulogne-Billancourt avant d’être repéré par le club de Bordeaux l’année suivante en 2015. C’est en compagnie de ses parents, Audrey et Aliou, mais aussi de son petit frère Lamine, que Sékou Mara avait à l’époque signé les documents. Désormais seul face à son destin, il va pouvoir compter sur le soutien inconditionnel de sa maman, qui sera en première ligne pour parler de ses exploits sportifs.

Source: Lire L’Article Complet