Anne Sinclair crédule sur DSK ? « J’ai baigné dans le déni »

Dans son ouvrage Passé composé, Anne Sinclair revient sur l’affaire DSK et livre une analyse sans concession d’elle-même.

En mai 2011, un séisme a retenti dans la classe politique française. Dominique Strauss-Kahn, alors directeur général du Fonds monétaire international (FMI), est accusé de viol par Nafissatou Diallo, une employée de l’hôtel Sofitel de New York. Dans son livre intitulé Passé composé (Ed. Grasset), Anne Sinclair, son épouse de l’époque, revient, non sans difficulté, sur cette affaire, qui n’a pas manqué de bouleverser sa vie. A propos des comportements et infidélités de son ex-mari, la journaliste se veut sans concession avec elle-même. Je ne savais rien. Je n’ai pas voulu voir et j’ai baigné dans le déni, écrit-elle.

Invitée dans 22h Max ce 7 juin, Anne Sinclair en dit un peu plus sur sa démarche. Elle souligne ainsi qu’il fallait qu’elle “essaie d’expliquer ce qui même à (elle) paraît aujourd’hui invraisemblable”. “C’est-à-dire, comment fait-on en effet pour ne pas voir”, précise-t-elle.Je fais facilement confiance, je suis quelqu’un qui aime la vie, qui est enthousiaste, crédule. Jusqu’à être démentie et là je l’ai été sérieusement.”

Anne Sinclair face à la déferlante de l’affaire Sofitel

En plus du choc des révélations (l’affaire du Carlton de Lille a été révélée la même année), la journaliste a dû faire face à un tourbillon médiatique. Nombre de personnes l’ont critiquée pour être restée avec son mari, malgré les accusations qui pesaient sur lui. On m’a fait tous les reproches possibles. On m’a reproché d’être restée, on m’a reproché de ne pas avoir parlé. On m’a reproché de ne pas parler après”, a-t-elle récemment déploré sur le plateau de C à vous.

Et de poursuivre :On m’a reproché, y compris les choses les plus invraisemblables, qui n’étaient pas du tout dans ma nature et dans la connaissance que j’avais des choses, c’est-à-dire qu’on m’a reproché ne pas dire la vérité. De dire que je participais à une vie qui n’était pas du tout connue de moi, et qui n’était pas du tout la mienne. J’ai laissé dire tout ça.”

Crédits photos : JB Autissier / Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet