Angelina Jolie furieuse : ces nouvelles accusations contre Brad Pitt

Angelina Jolie est furieuse contre Brad Pitt. Ce mercredi 7 septembre, Page Six révèle qu’une de ses sociétés a intenté une action en justice contre son ancien époux. Elle réclame 250 millions d’euros à Brad Pitt.

Le torchon brûle toujours entre Angelina Jolie et Brad Pitt. Certains sujets sont encore à régler malgré leur procédure de divorce engagée en 2016. Le couple n’a notamment pas encore partagé le domaine viticole français dans lequel ils avaient investi ensemble. Selon Page Six, Mrs Smith reproche au père de ses six enfants de tenter d’en « prendre le contrôle en représailles » à sa demande de divorce et de « garde » du clan. L’enjeu est important car le couple a investi des millions d’euros dans le domaine. Les anciens amants chéris de Hollywood n’en sont pas au premier conflit sur le sujet.

En février, Brad Pitt reprochait à son ancien amour d’avoir illégalement vendu ses parts de la société sur laquelle est adossé le château. Le lieu cristallise d’autant plus les tensions que les deux stars en instance de divorce s’y sont mariées en août 2014. Une société qui appartient à Angelina jolie demande ainsi 250 millions d’euros de dommages et intérêt à son intime associé. Son ancienne compagne l’accuse aussi d’utiliser cette propriété commune comme un levier pour obliger Angelina Jolie à signer une clause de silence sur leur rupture.

Brad Pitt accusé pour sa gestion de Miraval

Selon Page Six toujours, le couple aurait à l’origine établi un accord laissant à Angelina Jolie la gestion de leur fondation caritative tandis que Brad Pitt aurait dû gérer le domaine Miraval, situé dans le sud de la France. Un compromis qui ne semble plus d’actualité. Brad Pitt est accusé par Nouvel, la société d’Angelina Jolie, « d’avoir élaboré et exécuté un plan pour transférer secrètement des actifs du Château Miraval vers des sociétés lui appartenant » ou étant détenus par ses amis. Il est également reproché à l’acteur d’avoir gaspillé des millions de dollars pour des travaux inutiles. Des reproches qui agaceraient d’autant plus Angelina Jolie qu’elle aurait accepté de vendre ses parts à Brad Pitt s’il n’avait pas tenté d’ajouter « à la dernière heure des conditions onéreuses et non pertinentes« .

Crédits photos : Backgrid USA / Bestimage

A propos de


  1. Angelina Jolie


  2. Brad Pitt

Autour de

Source: Lire L’Article Complet