Andrew « furieux contre Charles et William » : le torchon brûle au sein de la famille royale

Le prince Andrew est furieux contre le prince Charles et le prince William et refuse de les fréquenter parce qu’ils essaient de le tenir à l’écart du public. Les futurs rois d’Angleterre auraient en effet fait pression sur la reine pour qu’Andrew ne participe pas à l’ordre de la Jarretière.

A propos de


  1. Andrew d’Angleterre


  2. William d’Angleterre


  3. Charles d’Angleterre

Le prince Andrew, en colère, refuse désormais de fréquenter Charles et William parce que ces derniers ont fait barrage à son retour lors de la cérémonie de l’ordre de la Jarretière le 13 juin, raconte The Mirror. Tentant de reconstruire sa réputation, le père des princesses Beatrice et Eugenie a été prié par son frère aîné, le prince Charles, et son neveu le prince William d’éviter les événements très médiatisés avec la famille royale et de ne pas se faire remarquer.

Dans le cadre de l’affaire Epstein, le prince Andrew a réglé à l’amiable, pour une somme de près de 14 millions d’euros, une accusation civile d’agression sexuelle intentée contre lui aux États-Unis par Virginia Giuffre en février dernier. Alors qu’il cherche depuis à retrouver sa vie publique, des sources ont déclaré au Sun qu’il a renoncé à se rendre au Royal Ascot parce qu’il était très en colère. Ces mêmes sources craignent désormais que ces nouvelles frictions perturbent la réunion d’été traditionnelle de la famille royale à Balmoral.

Le reine a plié devant William

La reine n’a pas assisté au Royal Ascot cette année, pour la première fois depuis son couronnement, en raison de problèmes de mobilité. Mais elle aurait dit à son fils Andrew de rester à l’écart de l’événement, pour notamment éviter une réaction négative du public. Mais, d’après le Daily Mail, le prince William aurait posé un ultimatum à sa grand-mère, à la manière d’un « c’est lui ou moi ».

« Andrew est prêt à tout pour reconstruire sa vie et veut récupérer ses titres », a déclaré une source au Sun. Toujours à la suite de l’affaire Epstein, le prince Andrew a perdu l’ensemble de ses affiliations militaires et de ses parrainages royaux en janvier dernier. S’il conserve son titre de HRH (His Royal Highness, Son Altesse Royale), il ne peut pas l’utiliser en public. Il s’était aussi retiré de ses fonctions publiques en 2019. Le duc d’York reste neuvième dans l’ordre de succession au trône. Son dernier engagement public remonte au mois de mars, lorsqu’il avait escorté la reine à une messe en hommage au prince Philip.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet