Amel Bent veut agrandir sa famille : « Deux enfants de plus »

Invitée sur le plateau de Quotidien ce vendredi 1er octobre, à l’occasion de la sortie de son dernier album intitulé Vivante, Amel Bent s’est confiée sur sa vie de maman et sur ses projets de famille.

Chanteuse mais mère avant tout. Quand elle n’est pas dans son fauteuil de coach pour l’émission The Voice, Amel Bent endosse le plus beau rôle de sa vie. Depuis que ses deux filles Sofia (5 ans) et Hana (3 ans) sont venues au monde, la chanteuse ne cesse de découvrir les joies de la maternité. Comblée d’amour et de bonheur par ses deux petites merveilles, l’artiste de 36 ans partage régulièrement ses moments de complicité avec ses filles sur son compte Instagram. Très fière de ses petites princesses, fruit de son histoire d’amour avec Patrick Antonelli, Amel Bent ne peut s’empêcher de parler d’elles sur les plateaux de télévision. En pleine promotion pour la sortie de son septième album Vivante, l’ancienne participante de La Nouvelle Star était l’invitée de Quotidien, ce vendredi 1er octobre. Impossible alors pour cette mère de famille de ne pas faire une tendre déclaration aux prunelles de ses yeux au micro de Yann Barthès. « Quand je regarde mes filles et que je me vois en elles, je suis obligée de m’aimer, avoue Amel Bent avec une certaine franchise. Parce que si je n’aime pas des morceaux de moi, je n’aime pas des morceaux d’elles et c’est pas possible. » S’ils sont déjà quatre à la maison, Amel Bent souhaiterait agrandir la famille avec deux nouvelles petites filles, comme dans le livre Les Quatre Filles du Docteur March, comme le souligne le présentateur de l’émission. Agréablement surprise par l’évocation de cette anecdote, la chanteuse n’a pu y répondre que par l’affirmatif. « C’est pas possible, j’ai une taupe chez moi car c’est un truc que j’ai souvent dit, lui répond-elle. Ben oui, c’est vrai que je l’ai beaucoup dit mais pas en public. »

Si ses deux filles sont constamment dans ses pensées, elles le sont également dans certaines de ses chansons. Interviewée par nos confrères de Télé 7 Jours, Amel Bent est revenue sur l’engagement qu’elle souhaite respecter à chacun de ses concerts. « Je m’étais fait la promesse de toujours mettre, à la fin de mes albums, une chanson pour enfants, déclare-t-elle. Je pourrai leur répondre qu’elles étaient dans toutes mes pensées, que je finissais à chaque fois avec elles, car à la fin, ce sera avec elles. » Totalement gaga de Sofia et Hana, la chanteuse ne manque pas une occasion pour leur dire « qu’elles sont belles, intelligentes » et leur clamer son amour.

https://www.instagram.com/p/COI-CP1IEGf/

A post shared by A M E L B E N T (@amelbent)

Une maman inquiète

Bien que très prise par les émissions de télévision et les préparatifs de sa prochaine tournée dans toute la France, Amel Bent fait en sorte de ne rater aucun grand moment de la vie de ses filles. Très soucieuse de l’éducation de ces dernières, la complice de Vitaa et Camélia Jordana veille à leur donner des armes assez solides pour affronter le quotidien. « Je leur apprends la résilience, le courage et le travail, surtout », détaille-t-elle dans les colonnes de Télé 7 Jours. Soucieuse du bien-être de ses petites chéries, Amel Bent n’hésite pas à échanger avec elles. « Je leur demande souvent si elles sont heureuses », ajoute-t-elle. Malgré une éducation qu’elle qualifie de « traditionnelle », l’ancienne participante de Danse avec les stars souhaite que Sofia et Hana aient « la liberté d’agir, de penser, d’être ce qu’elles désirent ». Cela ne fait aucun doute, Amel Bent n’a pas peur de « viser la lune » pour ses deux filles.

Crédits photos : DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet