Alizé Lim : la chérie de Tony Parker raconte sa dure boulimie : « Un sushi et je ne dormais pas »

À l’occasion de la sortie de son livre, Éloge de l’inconditionnel, l’ex-joueuse de tennis professionnelle, Alizé Lim, s’est confiée sur ses troubles alimentaires auprès du Parisien, ce dimanche 6 juin.

Un témoignage poignant. Dans son livre, Éloge de l’inconditionnel, l’ex-joueuse de tennis professionnelle, Alizé Lim, raconte son quotidien. Elle se livre au sujet de sa vie sur les courts de tennis mais aussi en dehors, en tant que personne à un haut potentiel intellectuel (HPI) et dotée d’hypersensibilité. Rencontrant des difficultés à gérer ses émotions et garder sa concentration, celle qui a officialisé son couple avec Tony Parker évoque également ses crises de boulimie en période de stress et une “anorexie athlétique” détectée par sa nutritionniste. “Parfois, je contrôlais tout ce que je mangeais. Tout était millimétré, explique-t-elle dans Le Parisien, ce dimanche 6 juin. Si j’avais mangé un sushi de trop le soir, je ne dormais pas“.

Tout au long de sa carrière, qui l’a portée jusqu’au 134ème rang mondial en 2014, Alizé Lim n’a pas eu d’autres choix que de se faire souffrir physiquement pour arrêter de souffrir mentalement. “La douleur est tellement ingérable que tu mets ton esprit ailleurs. Sur le court, on se dépense. Mais en dehors, tu te plonges dans le stress et dans la boulimie parce qu’il y a comme un vide intérieur, souligne-t-elle dans le Parisien. Et d’ajouter : “Moi, j’étais un peu extrême et je me faisais vomir. Mais c’est arrivé à plusieurs amis d’avoir des troubles alimentaires.”

“J’en connais plus d’une qui a fait une dépression”

Alizé Lim l’affirme. Elle n’est pas la seule à avoir ressenti ces souffrances tant physiques que psychiques sur le circuit professionnel. “Tout le monde veut faire croire que c’est la meilleure vie du monde, mais quand tu te retrouves seule avec certaines, et que tu deviens un peu proche, les langues se délient et tu te rends compte qu’on est toutes dans le même panier. J’en connais plus d’une qui a fait une dépression et qui aurait des histoires à raconter aussi intenses que les miennes”, a-t-elle confié. Désormais retirée des courts de tennis, Alizé Lim a retrouvé un peu plus de sérénité dans sa vie.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : LIONEL URMAN / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet