Alain Souchon : découvrez quelle femme politique il a agacé à cause d'une chanson

Samedi 10 juillet 2021 dans l’émission Femmes de pouvoir sur France Inter, Arlette Laguiller a confié à Léa Salamé pour quelle raison elle n’avait pas forcément apprécié la chanson à son sujet qu’Alain Souchon avait chantée dans les années 1990.

  • Alain Souchon

Alain Souchon est un des chanteurs préférés des Français. Grâce à son duo formé avec Laurent Voulzy, l’artiste de 77 ans a participé à de nombreux tubes de la chanson française tels que Foule Sentimentale, J’ai dix ans ou encore La ballade de Jim. Celui qui fête en 2021 ses cinquante ans de carrière a eu la chance de travailler avec les plus grands ainsi que l’honneur de recevoir pas moins de dix Victoires de la musique ! Pour autant, malgré son expérience significative, Alain Souchon n’en finit pas de douter, comme il le confiait sur RTL le vendredi 28 mai 2021. Alain Souchon avait ainsi confié à Alba Ventura qu’il mettait tout en œuvre pour que sa prochaine tournée se passe bien : “Je me dis qu’il faut que je me prépare. Que je me souvienne des histoires idiotes que je raconte entre mes chansons. Et que je prenne des cours, ce que je fais pour que ma voix revienne bien. Plus on vieillit, moins on chante bien. Une déclaration qui peut surprendre, notamment quand on sait que ses tubes sont connus de tous… et même des politiques !

“Je n’ai rien demandé” : Arlette Laguiller pas touchée par la chanson hommage d’Alain Souchon

En effet, en 1993, dans son neuvième album intitulé C’est déjà ça, le chanteur avait publié une chanson intitulée Arlette Laguiller, adressée à la figure de Force ouvrière. Un hommage que l’ancienne femme politique n’avait que guère apprécié, comme elle l’a confié à Léa Salamé le samedi 10 juillet 2021 dans l’émission Femmes de pouvoir sur France Inter. “Je n’ai rien demandé, mais moi j’ai peut-être trouvé un petit côté un peu paternaliste, d’une certaine façon”, a-t-elle expliqué. Et de poursuivre : “Je ne l’ai pas convaincu, je l’ai touché”. Arlette Laguiller a ainsi poursuivi : “Alors pourquoi ? Je ne sais pas vraiment pourquoi je l’ai touché. Parce que vous savez, souvent, à la télévision, on me voyait comme une aboyeuse”. On a bien compris qu’elle aurait préféré recevoir son vote plutôt que ses notes. La preuve que tous les hommages ne sont pas forcément toujours bien réceptionnés…

Source: Lire L’Article Complet