Alain-Fabien Delon « humilié » et « ridiculisé » : ses confidences sur son enfance

Ce jeudi 25 février, Alain-Fabien Delon s’est confié sur son enfance, pas toujours heureuse, dans les colonnes de Paris Match. “Humilié” et “ridiculisé”, le fils d’Alain Delon en a longtemps voulu à ses parents, avec qui il a récemment fini par se réconcilier.

A propos de

  1. Alain-Fabien Delon

Pendant longtemps, il s’est senti comme un “paria” au sein de sa propre famille. Aujourd’hui pourtant, Alain-Fabien Delon l’assure, sa colère s’est envolée. Autrefois “humilié” et “ridiculisé“, le fils d’Alain Delon a tourné la page de son enfance, pas toujours rose, comme il l’expliquait ce jeudi 25 février dans les colonnes de Paris Match.

Mieux dans sa peau, le frère d’Anthony Delon, qui a “mis beaucoup de temps à s’aimer un peu“, est parvenu à trouver la paix grâce au cinéma. “Les réalisateurs avec qui j’ai tourné m’ont apaisé. Dans leur regard, je valais enfin quelque chose“, confie-t-il. “Quand on vous dit que vous êtes une merde, vous commencez à y croire. L’inverse fonctionne aussi“. Et de revenir sur les blessures d’enfance qui l’ont longtemps hanté : ce qu’on qualifie d’arrogance, c’est souvent la peur d’être laminé, ridiculisé, humilié, ce que j’ai vécu étant enfant. Des cicatrices qui commencent peu à peu à guérir.

Le temps du pardon

Pour lâcher prise, Alain-Fabien Delon a compris qu’il devait revenir sur les origines même de son mal-être.Je me suis beaucoup expliqué avec ma mère, j’ai exprimé mes reproches, elle en a pleuré et s’est excusée“, souffle-t-il. Un premier pas vers l’apaisement pour le jeune comédien qui s’est senti délaissé par Rosalie Van Breemen, souvent absente. Encore fallait-il trouver le moyen de pardonner à son père l’intransigeance dont il a parfois fait preuve envers ses enfants. C’est finalement les soucis de santé de ce dernier qui lui ont permis de tirer définitivement un trait sur le passé. “J’ai compris, et lui aussi, qu’on ne pouvait pas rester dans la rancœur“, conclut-il.

Crédits photos : JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet