Agression sexuelle : Kevin Spacey sur le point de voir son procès en civil bientôt rejeté

Le procès civil contre l’acteur Kevin Spacey, qui fait face à plusieurs plaintes pour agression sexuelle, devrait être rejeté parce que l’accusateur anonyme a refusé de révéler son identité.

A propos de


  1. Kevin Spacey

De nouvelles révélations dévoilées par le média américain CNN, ce vendredi 14 mai, compliquent la situation de Kevin Spacey. L’acteur, connu pour avoir incarné le célèbre Frank Underwood dans la série House of Cards, va très certainement voir son procès civil rejeté. Pour rappel, Kevin Spacey fait face à plusieurs plaintes pour agression sexuelle. L’une des personnes qui a parlé contre la star refuse de dévoiler son identité. Il y a quelques jours, le juge du district américain Lewis Kaplan a statué que le plaignant, connu dans les documents judiciaires sous le nom de C.D., devait s’identifier publiquement. Mais jeudi, les avocats de l’accusateur ont déclaré qu’ils ne divulgueraient pas son nom, ne permettant pas au procès civil de suivre son cours.

Dans une lettre adressée au média américain CNN, les avocats de C.D. ont déclaré : “Comme nous avions précédemment informé la Cour, C.D. estime qu’il est incapable de résister à cet examen et à l’intrusion dans sa vie, si son identité est révélée dans cette affaire”, ajoutant également que “l’attention indésirable” serait “tout simplement trop pour lui à supporter”. Selon les révélations du plaignant, l’acteur l’aurait agressé sexuellement dans les années 1980 quand il avait 14 ans. La personne en question avait parlé à diverses personnes de ce qu’il avait subi dans les années 1990 et avait même coopéré à la rédaction d’un article dans le magazine Vulture en novembre 2017.

Les langues se délient !

Le plaignant n’est pas la seule personne à accuser Kevin Spacey. En octobre 2017, la star du film musical Rent, Anthony Rapp, a affirmé qu’en 1986, l’acteur, alors âgé de 26 ans, lui avait fait des avances sexuelles à son égard, alors qu’il n’avait que 14 ans. De son côté, Kevin Spacey, qui n’est pas à son premier coup médiatique, avait déclaré via Twitter qu’il ne se souvenait pas de cette rencontre, mais qu’il devait à Antony Rapp “les excuses les plus sincères pour ce qui aurait été un comportement ivre profondément inapproprié.” D’autres personnes ont également affirmé que la star aurait notamment agressé plusieurs personnes travaillant avec lui sur la série House of Cards.

Article écrit en collaboration avec 6Médias.

Crédits photos : Zuma Press / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet