Agression sauvage et mort sanglante du fils de l’ancien président von Weizsäcker

Fritz von Weizsäcker est mort à l’âge de 59 ans à la suite d’une agression mortelle au couteau, le mardi 19 novembre 2019 à Berlin. Une enquête est ouverte.

Fritz von Weizsäcker, fils du président allemand Richard von Weizsäcker, a été victime d’une attaque mortelle à l’arme blanche ce 19 novembre 2019 au soir.

Âgé de 59 ans, il était médecin-chef. Son agression est survenue après qu’il a fait un exposé sur les maladies du foie lors d’une conférence à la clinique Schlosspark du quartier de Charlottenburg où il dirigeait le service de gastro-entérologie, selon l’AFP.

Malgré des mesures immédiates prises pour le réanimer, Fritz von Weizsäcker est mort de ses blessures. Un suspect, dont le mobile reste encore inconnu, a été maîtrisé et arrêté. Une autre personne, un policier en congé, est grièvement blessée. La police a ouvert une enquête afin de déterminer le mobile de cette agression fatale. Il laisse une femme et quatre enfants.

Le docteur Fritz von Weizsäcker était membre du parti libéral allemand FDP. Le chef de ce parti, Christian Lindner, a déclaré sur Twitter qu’“une fois encore, on se demande dans quel genre de monde nous vivons”.

Richard von Weizsäcker a été président de la République fédérale d’Allemagne entre 1984 à 1994. Premier président de l’Allemagne réunifiée, il avait acquis une reconnaissance internationale avec son discours à l’occasion des 40 ans de la chute du IIIe Reich. Il est considéré comme l’une des grandes instances morales de l’après-guerre. Il est décédé en janvier 2015 à Berlin et est inhumé au Waldfriedhof Dahlem am Hüttenweg. Ses obsèques avaient fait l’objet d’une grande cérémonie regroupant ses proches et la majorité des politiques allemands.

Source: Lire L’Article Complet