Affaire Olivier Duhamel : Elisabeth Guigou interpellée par Tristane Banon

Proche d’Olivier Duhamel, accusé d’inceste, Elisabeth Guigou se retrouve au coeur d’une polémique. Elle qui était aussi amie avec DSK est attaquée sur ses fréquentations par Tristane Banon qui avait poursuivi le politique pour tentative de viol.

A propos de

  1. Olivier Duhamel

Elisabeth Guigou, présidente de la commission sur l’inceste et les violences sexuelles, n’a de cesse d’être attaquée depuis 24 heures. En effet, depuis que Camille Kouchner a assuré dans son livre La Familia Grande (Seuil), à paraître ce jeudi 7 janvier, que son beau-père Olivier Duhamel aurait profité de son frère jumeau il y a trente ans, la polémique gronde. Elisabeth Guigou était une proche de la famille mais ne s’est pas rendu compte de quoi que ce soit. De plus, elle était très amie avec Dominique Strauss-Kahn avant que l’affaire DSK ne soit révélée en mai 2011.

Il n’en fallait pas plus pour qu’on s’en prenne à elle et à ses relations. Ce mardi 5 janvier, Tristane Banon a d’ailleurs pris la parole sur Twitter pour donner son avis sur ces amitiés gênantes. “Dis-donc Madame Elisabeth Guigou, vous avez bizarrement choisi vos fréquentations avant de prendre la présidence de la Comission sur les violences sexuelles commises contre les enfants en décembre dernier,” a-t-elle déclaré. Et de conclure, piquante : “De DSK à #OlivierDuhamel, vous faites un sans faute!

Dis-donc Madame @elisabethguigou ,vous avez bizarrement choisi vos fréquentations avant de prendre la présidence de la Comission sur les violences sexuelles commises contre les enfants en décembre dernier. De DSK à #OlivierDuhamel, vous faites un sans faute! #LaGrandeFamilia

Doit-elle démissionner de la commission sur l’inceste et les violences sexuelles ?

Si Elisabeth Guigou a pris la parole auprès de Loopsider pour revenir sur les affaires DSK et Duhamel ce mercredi 6 janvier, nombreuses sont les personnes à demander sa démission de la commission sur l’inceste et les violences sexuelles. Ainsi, Sandrine Rousseau qui avait accusé Denis Baupin de harcèlement sexuel, a donné son avis sur les réseaux sociaux. “Il serait important, juste et noble de démissionner (…). Bien sûr vous n’êtes coupable de rien mais vous êtes compromise avec trop,” a-t-elle estimé.

Crédits photos : JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet