Affaire Novak Djokovic : le couperet est tombé, le tennisman privé de l’Open d’Australie

Après de nombreux rebondissements, la sentence est tombée ce dimanche 16 janvier, le joueur de tennis ne pourra pas disputer le tournoi.

La justice australienne s’est prononcée : Novak Djokovic n’est pas le bienvenu à l’Open d’Australie, dont il était le tenant du titre. Il ne prendra donc pas part au tournoi de tennis et va être expulsé du pays-continent, sur décision de la cour fédérale australienne, tombée ce dimanche 16 janvier. France Info précise que trois juges ont conjointement rejeté le recours du joueur, qui brandissait son exemption médicale comme motif, après la seconde annulation de son visa par le ministre de l’Immigration, Alex Hawke.

Si le numéro 1 mondial n’a pas entravé la loi, la justice australienne est restée insensible à ses arguments. En effet, le pays est connu pour avoir des mesures anti-Covid parmi les plus strictes au monde. Novak Djokovic a contracté le virus le 16 décembre dernier, lui qui n’est pas vacciné et n’a pas pour projet de l’être, et comptait sur une exemption vaccinale pour pouvoir rester sur le territoire et disputer le tournoi du Grand Chelem. De peur d’un effet boule de neige, le ministre australien a donc utilisé son pouvoir discrétionnaire pour annuler le visa du joueur et a déclaré craindre que la présence de l’homme de 34 ans « encourage le sentiment anti-vaccination« .

Taclé par son concurrent

Si de nombreux fans se sont pressés à plusieurs reprises devant l’hôtel où Novak Djokovic était en détention jusqu’à ce qu’il soit fixé sur son sort, il n’a pas reçu beaucoup de soutien de la part de hautes instances. Le joueur espagnol Rafael Nadal ne s’est récemment pas privé de lui envoyer des piques, en estimant notamment que le tournoi passait avant ceux qui le disputaient : « L’Open d’Australie est bien plus important que n’importe quel joueur« . Il a précisé être « en désaccord avec beaucoup de choses qu’il a faites« , une allusion non-dissimulée au refus de Novak Djokovic de se plier à la vaccination.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : Laurent Lairys / Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet