Affaire Jubillar : ce que l'on sait de Thomas, l'ami du couple inscrit au Fichier des délinquants sexuels

Depuis plus d’un an, le destin de Delphine Jubillar émeut la France entière. Selon les informations de Paris Match, parues le 13 décembre 2021, un ami du couple, connu pour ses litiges avec les forces de l’ordre, aurait attiré l’attention des gendarmes.

  • Delphine Jubillar

Un an après les faits, l’enquête continue… Que s’est-il passé dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020 rue Yves Montand à Cagnac-les-Mines ? Le mystère reste entier et Delphine Jubillar, elle, reste introuvable. Au petit matin, peu après l’appel de Cédric Jubillar, soucieux de ne plus voir sa femme dans la maison, les gendarmes du Tarn ouvrent une enquête pour « disparition inquiétante ». Cependant, le mari de la disparue était-il vraiment inquiet ? Et pour cause, six mois après le début des investigations, la SR de Toulouse commence à douter de la bienveillance du père de famille… Après la constatation de plusieurs éléments concordants, Cédric Jubillar est placé en détention provisoire le 18 juin 2021, pour « meurtre sur conjoint ». Le 13 décembre, Paris Match révélait cependant qu’un homme, prénommé Thomas, avait lui aussi attiré l’attention des enquêteurs.

Un homme dénoncé par sa sœur, très inquiète pour Delphine Jubillar

Après avoir écarté les soupçons autour du rôdeur de nuit, le départ au djihad ou encore l’hypothèse selon laquelle la femme de l’amant de Delphine Jubillar aurait voulu se venger… les gendarmes se sont intéressés à un homme, prénommé Thomas. En effet, après une garde à vue musclée de Cédric Jubillar, durant laquelle les gendarmes vont tout tenter pour obtenir des aveux, l’homme de 34 ans évoque un ami, connu pour ses déboires avec la police. De surcroît, l’homme est inscrit au FIGAIS, le Fichier judiciaire des auteurs d’infractions sexuelles. « Il est dénoncé par sa propre sœur, envahie de doutes », peut-on lire dans les colonnes de Paris Match. Les enquêteurs se mettent à l’œuvre…

« On vérifie les alibis, les portables, les data des véhicules. On croit avoir trouvé le coupable en la personne de Joël. Rien », écrivent nos confrères. Jusqu’à cette découverte qui relance les investigations : le 16 décembre, Thomas a visiblement changé de carte SIM. « Bingo !’ se réjouit un enquêteur », et pourtant, le soufflet retombe aussitôt. « Sa compagne Sarah prouvera sa présence auprès d’elle, la nuit du 15″, explique Paris Match. Pour Me Jean-Baptiste Alary, l’un des trois avocats de Cédric Jubillar, l’enquête n’est pas allé assez loin au sujet de cet homme : « Les gendarmes n’ont fait que constater. Ça n’est que du déclaratif, vérifié à la hâte ». Une piste écartée de plus. Une porte de sortie en moins pour Cédric Jubillar, toujours présumé innocent.

Source: Lire L’Article Complet