Affaire Epstein : la police britannique abandonne son enquête contre le prince Andrew

Les investigations ont été rouvertes en août dernier par la police britannique après le dépôt d’une plainte aux États-Unis. Depuis 2019, Virginia Giuffre accuse le prince Andrew de l’avoir agressée sexuellement à plusieurs reprises au début des années 2000 dans le cadre du trafic sexuel mis en place par le riche homme d’affaires américain Jeffrey Epstein, mort en prison en 2019.

Le 10 octobre, la Metropolitan Police Service, la police britannique, a annoncé mettre fin à l’enquête concernant le fils d’Elizabeth II et du prince Philip.

Aucune autre action engagée

La Metropolitan Police Service a annoncé avoir réexaminé tous les documents relatifs à l’affaire Epstein. « Cette analyse est désormais terminée et nous n’engageons aucune autre action », ont ils précisé dans un communiqué relayé par The Guardian

Nous n’engageons aucune autre action.

En août, Virginia Giuffre, 38 ans, qui affirme depuis deux ans avoir été agressée sexuellement par le fils de la reine Elizabeth II et du duc d’Edimbourg alors qu’elle était mineure, a déposé plainte à New York. Elle affirme que les faits ont eu lieu entre 2000 et 2002 à Londres, chez Ghislaine Maxwell, mais aussi, aux domiciles de Jeffrey Epstein à New York et les îles Vierges britanniques. 

La police britannique avait alors affirmé son intention de relancer les investigations expliquant que « personne n’est au-dessus des lois ». D’après le Times, Virginia Giuffre aurait depuis été contactée par les enquêteurs britanniques. Aucune autre information n’a été communiquée à ce propos. 

Les accusations contre Ghislaine Maxwell, la complice de Jeffrey Epstein, ont aussi été abandonnées. En juin dernier, plusieurs jeunes femmes britanniques ont affirmé avoir été victimes de trafic et de violences sexuelles des deux complices pendant dix ans, révélait Channel 4.

La police britannique a aussi précisé se tenir à la disposition de la justice américaine concernant d’autres éléments relatifs à l’affaire Epstein.

  • Affaire Epstein : des clichés de Bill Clinton avec l’une des victimes du prédateur publiés
  • Ghislaine Maxwell estime que Jeffrey Epstein a été assassiné en prison et craint pour sa sécurité

Accusations niées depuis 2019

Après la révélation de l’affaire à l’automne 2019, le prince Andrew a donné une interview à la BBC, jugée désastreuse, dans laquelle il a contesté « catégoriquement » son implication dans le scandale d’exploitation sexuelle de mineurs mis en place par Jeffrey Epstein et sa complice Ghislaine Maxwell. Face aux caméras, il a nié avoir rencontré Virginia Giuffre.

Une photo rendue publique montre pourtant le prince Andrew aux côtés de Virginie Giuffre, à Londres, en 2001. Il a toujours affirmé que celle-ci est fausse. 

À la BBC, le duc d’York, âgé de 61 ans, a aussi proclamé « ne pas regretter » son amitié avec Jeffrey Epstein, reconnu coupable d’exploitation sexuelle de mineures. Juste après cette interview, le prince Andrew s’est retiré de la vie publique.

  • « Jeffrey Epstein : Filthy Rich » : la parole est aux victimes
  • Jeffrey Epstein : ces personnalités qui gravitaient autour du milliardaire, accusé de trafic sexuel sur mineures

Source: Lire L’Article Complet