Affaire Duhamel : Michel Cymes, "sidéré" par le silence des proches du politologue

Invité dans Le Rendez-Vous sur BFMTV samedi 16 janvier 2021, Michel Cymes s’est exprimé sur l’affaire Kouchner-Duhamel. Le médecin a fait part de son ahurissement, face au silence de l’entourage d’Olivier Duhamel.

  • Michel Cymes
  • Olivier Duhamel
  • Camille Kouchner

L’ouvrage de Camille Kouchner fait couler beaucoup d’encre. Avant même sa parution qui remonte au jeudi 7 janvier 2021, La Familia grande (éd. Seuil), dans lequel l’autrice accuse son beau-père Olivier Duhamel, d’inceste sur son frère jumeau, a eu l’effet d’une bombe. Et pour cause, Le Monde en avait dévoilé quelques extraits quelques jours auparavant, tandis que l’avocate avait accordé une interview à L’Obs, pour s’exprimer sur cette affaire. Et depuis la sortie de ce livre coup de poing, plusieurs célébrités ont tenu à réagir. C’est le cas de Michel Cymes, qui a pris la parole dans Le Rendez-Vous diffusé sur BFMTV, samedi 16 janvier 2021.

Le parrain de l’association Enfance Majuscule, qui vient en aide aux enfants victimes de violences, s’est insurgé contre les actes qu’aurait commis le célèbre politologue. Interrogé par Apolline de Malherbe, le médecin s’est dit “sidéré” par “les chiffres de violences sexuelles, et encore plus, d’inceste au niveau de la famille”. Papa de trois enfants, l’animateur de Ça ne sortira pas d’ici s’est montré particulièrement touché par ces révélations. “Je ne comprends pas comment c’est possible. C’est un truc qui me dépasse !”, a-t-il lancé.

“On ne peut pas imaginer que vous vous taisiez”

Michel Cymes ne conçoit pas que les proches d’Olivier Duhamel, qui ont été informés de ses agissements en 2008 par Marie-France Pisier, la tante de Camille Kouchner, n’aient pas parlé. “Il y a ça qui fait que je suis très impliqué, et puis il y a cette omerta auprès d’un politologue qui a pignon sur rue, qui est un des membres influents de Sciences Po, avec tous les gens qui, autour, savaient et qui n’ont pas dit”, a-t-il poursuivi. Et d’insister : “On ne peut pas aujourd’hui imaginer que si vous êtes au courant de faits aussi graves autour de vous, y compris avec des proches ou avec des amis, vous vous taisiez.” L’occasion pour lui de dire “merci” à la sœur de la victime présumée, pour son récit autobiographique qui a permis de briser le silence. “C’est une bonne façon pour dire à tous ceux qui le font et qui pensent qu’ils sont protégés parce qu’ils sont célèbres ou parce qu’ils ont des réseaux, que ça peut leur retomber dessus à tout moment”, a souligné le chirurgien. Un message essentiel.

Source: Lire L’Article Complet