Affaire Damien Abad : cette nouvelle déclaration d’Élisabeth Borne qui ne va pas plaire à tout le monde…

Après une première vague de témoignage contre Damien Abad, Mediapart a donné la parole à une autre femme qui l’accuse, elle aussi, de tentative de viol. Elisabeth Borne réagit sur RTL, ce 17 juin, et sa déclaration pourrait faire grincer des dents…

A propos de


  1. Damien Abad


  2. Elisabeth Borne

L’affaire Damien Abad prend de plus en plus d’ampleur. À peine est-il nommé au gouvernement qu’une vague de témoignages rapportant des faits de viols l’accable. Depuis que Mediapart a dévoilé ce sombre dossier, le ministre des Solidarités a simplement dénoncé des « allégations » qu’il « réfute catégoriquement » en précisant que son handicap ne lui permet pas un tel acte. Sauf qu’un nouveau témoignage est paru hier. Une ancienne miss « Pays de l’Ain » qui se fait appeler Laëtitia pour l’article a pris la parole : « Aujourd’hui, je ne peux plus me taire. Si je parle, c’est pour que ça s’arrête, qu’il ne puisse pas recommencer. »

Après ce nouveau témoignage, Elisabeth Borne a une nouvelle fois pris la parole dans les médias. Invitée sur RTL ce 17 juin, la Première ministre réagit. « C’est important que la parole des femmes se libère et qu’elle soit entendue. Moi, je souhaite que toutes les femmes victimes de harcèlement, de violence, puissent porter plainte. Tout est fait pour bien les accueillir » déclare la femme politique au micro de nos confrères. La journaliste l’interroge sur le fait que Damien Abad aurait peut-être dû « assurer sa défense hors du gouvernement. » En réponse, Elisabeth Borne répond : « Je ne peux pas me fonder sur des témoignages anonymes dans les colonnes d’un de vos collègues. » Avant de conclure en rappelant qu’il « est important que la justice puisse faire son travail. »

#DamienAbad : "C'est important que la parole des femmes se libère et qu'elle soit entendue", @Elisabeth_Borne dans #RTLMatin avec @VenturaAlba. "Je ne peux pas me fonder sur des témoignages anonymes" pic.twitter.com/cDPZZuppAc

Damien Abad visé par un nouveau témoignage

Une nouvelle femme accuse Damien Abad de tentatives de viol. Selon ses dires, les faits se sont déroulés entre 2009 et 2010. À cette époque, elle préside la fédération des Jeunes Centristes : le mouvement de jeunesse du Nouveau Centre. Quant à l’homme politique, il est fraîchement élu eurodéputé. Celle qui se fait nommer Laëtitia dans l’article de Mediapart se souvient qu’il était « dans la séduction » avec des « regards, des compliments, des remarques »« cela a vrillé lorsqu’il est devenu député européen. Il est tombé dans un sentiment de toute-puissance et d’impunité permanentes. » C’est alors que lors d’une soirée, Damien Abad lui offre un verre dans lequel elle assure avoir vu « quelque chose. » Elle recrache sa gorgée aux toilettes. Dans la suite de son témoignage, elle décrit une scène de violence sexuelle.

Crédits photos : bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet