"Affaire conclue": Julien Cohen lance un SOS pour retrouver une personne chère à son coeur

A l’occasion de l’émission Affaire conclue du lundi 14 décembre 2020, Julien Cohen a profité de la venue d’un vendeur pour lancer un appel afin de retrouver un proche cher à son coeur.

  • Julien Cohen
  • Sophie Davant

En quelques années, Affaire conclue est devenu l’une des émissions phares du paysage audiovisuel français. Pourtant, sur le papier, rien ne laissait présager d’un tel succès. Qui s’intéresserait à un programme de vente aux enchères en milieu d’après-midi ? Mais les équipes de France Télévisions ont eu le nez creux en confiant ce divertissement à Sophie Davant, laquelle a mis son grain de sel pour rendre ce dépôt-vente attrayant. Et l’animatrice peut compter sur une bande d’acheteurs aux personnalités variées. Entre le malicieux Julien Cohen, le gaffeur Harold Hessel ou la pétillante Caroline Margeridon, l’équipe se complète bien et donne du grain à moudre aux concepteurs des bêtisiers. Mais, parfois, l’émotion prend le dessus sur la gaudriole et donne à l’antenne des séquences attendrissantes. Et l’émission du lundi 14 décembre 2020 a apporté son lot de frissons aux téléspectateurs les plus sensibles.

“ça fait 40 ans que j’ai perdu le contact avec Paulette”

La venue de Claude, ancien travailleur en restauration de 57 ans, a replongé l’un des experts en brocante, Julien Cohen, dans ses souvenirs d’enfance. La cause de ce bond dans le passé ? Un meuble à tiroir en bois, qui appartenait à “sa grand-mère d’amour”, prénommée Paulette. Un prénom qui a une forte résonance pour l’acheteur aux lunettes bleues, lequel a voulu faire monter les enchères en son honneur. “J’ai eu une nounou qui s’appelait Paulette “, a-t-il assuré à ses acolytes, avant de jeter une bouteille à la mer en direct pour la retrouver. “D’ailleurs, si vous me permettez, je vais passer un appel parce que ça fait 40 ans que j’ai perdu le contact avec Paulette. Pour moi, c’était toute mon enfance ! Donc Paulette, si vous nous regardez, vous m’appelez ! Je vous embrasse Paulette”. Cette intervention pleine d’authenticité a permis au vendeur de repartir avec 100 euros en poche. Et a montré un visage plus humain à Julien Cohen, parfois décrié pour son arrogance. Quant à Paulette, elle n’a plus qu’à composer le numéro de l’émission.

A lire aussi : “Affaire conclue” : un candidat vient vendre… sa mère !

Source: Lire L’Article Complet