"Affaire conclue" : ce magnifique objet qui a fait pleurer une commissaire priseur – VIDEO

Jeudi 11 février, un vent d’émotion a soufflé sur le plateau d’Affaire conclue. Patricia Casini-Vitalis, commissaire priseur de l’émission, a été bouleversée par un objet apporté par une vendeuse.

  • Sophie Davant

Comme chaque jour, Affaire conclue réserve son lot de surprises et si parfois certains vendeurs sont très émus en venant participer à l’émission, jeudi 11 février 2021, c’est une commissaire priseur qui a été cueillie par la beauté d’un objet. Valérie, 51 ans, originaire de Conflans-Sainte-Honorine en région parisienne, est venue sur le plateau avec une sculpture en marbre. Elle a découvert cette œuvre par hasard dans le garage de la maison qu’elle vient d’acquérir. Malgré ses recherches sur Internet, la vendeuse n’a pas réussi à trouver une estimation fiable mais elle ne s’attendait certainement pas à provoquer une telle réaction chez Patricia Casini-Vitalis, commissaire priseur de l’émission.

Elle en pleure, elle a des larmes

J’en ai la chair de poule.” lance d’emblée Patricia Casini-Vitalis. “D’abord, c’est en marbre, ce n’est pas en biscuit, ce n’est pas en albâtre, ce n’est pas en plâtre. C’est en marbre de Carrare (une ville de Toscane, ndlr) C’est vraiment le matériau noble par excellence qui a supplanté la sculpture en bronze de l’époque antique jusqu’à la fin du XVIIIe siècle.” expertise-t-elle. Cette œuvre de Paul Gayrad, sculpteur français du XIXe, représente une des plus grandes danseuses italienne du XIXe siècle : Fanny Cerrito.

Après avoir estimé la sculpture à 3000 euros, Patricia Casini-Vitalis est restée très émue. “Elle en pleure […] elle a des larmes” lance alors Sophie Davant face à la commissaire priseur qui écrase une larme. Cette fois-ci, Sophie Davant et Julien Cohen n’ont pas été bouleversés par l’histoire de cette vendeuse. Malgré tout le mari de Karine a été particulièrement séduit pas cette sculpture pour laquelle il a déboursé 3800 euros !

A lire aussi : “Affaire conclue” : les estimations d’Enora divisent la Toile

Source: Lire L’Article Complet