Adèle Haenel victime d"’attouchements sexuels" : Flavie Flament, Vanessa Demouy… lui apportent leur soutien

Dans une interview accordée à Mediapart, Adèle Haenel accuse le réalisateur Christophe Ruggia de l’avoir abusée pendant trois ans lorsqu’elle était mineure. De milliers d’internautes ont apporté leur soutien à la comédienne, dont des personnalités telles que Flavie Flament, Vanessa Demouy ou Sophie Fontanel.

Deux ans après #MeToo, les langues continuent de se délier. Dans un long entretien accordé en avril dernier à Mediapart et publié dimanche 3 novembre après sept mois d’enquête, Adèle Haenel affirme avoir été abusée sexuellement par le réalisateur Christophe Ruggia. Des faits selon elle qui se sont déroulés quand la comédienne jouait dans son premier film Les Diables (2002). A l’époque, Adèle Haenel était mineure.

Lundi 4 novembre, Mediapart diffusait en direct à partir de 19 heures sur son sitele bouleversant témoignage d’Adèle Haenel. La jeune femme désormais âgée de 30 ans s’est confiée sur le "harcèlement sexuel" et les "attouchements" subis entre 12 et 15 ans, face à Edwy Plenel. Il n’aura pas fallu longtemps pour attendre la réaction des internautes, qui se sont empressés de témoigner leur soutien et leur bienveillance à l’égard de la comédienne connue pour son engagement politique et féministe.

Rapidement dans la soirée de lundi, Flavie Flament s’est emparée de son téléphone pour rédiger un puissant texte, sur son compte Instagram. "Les enfants victimes de violences sexuelles ont, au fond du regard, un éclat brisé", a commencé la présentatrice qui a été victime de viol à l’âge de 13 ans comme elle le relate dans son livre La Consolation. Et de poursuivre : "Aujourd’hui, Adèle a arraché le bâillon qui la muselait depuis si longtemps. Pour remettre le monde à l’endroit. Pour que d’autres, aussi, se rassurent, trouvent la force d’oser et comprennent que parler est le début d’une certaine consolation. Merci @adelehaenel".

"Libérer ce qui est encore cadenassé"

A son tour, Vanessa Demouy aussi a souhaité apporter son soutien à l’actrice doublement césarisée, sur son compte Instagram également. "Le courage en 5 lettres ADÈLE. @adelehaenel #adelehaele", a écrit la star de Demain nous appartient, en republiant le post du compte de la romancière @banondessources. Et ce n’est pas tout, la chanteuse Jeanne Cherhal ainsi que l’actrice Sand Van Roy – qui accuse Luc Besson de viol – ont fait de même. Comme à son habitude, la journaliste Sophie Fontanel s’est emparée de son clavier et de sa belle plume pour écrire à son tour, un texte touchant en l’honneur d’Adèle Haenel, appelant au passage les hommes à sortir de leur mutisme. Des mots qui résonnent.

View this post on Instagram

Merci Adèle Haenel. Merci de parler et de parler comme ça. C’est plus fort que tout. Je regardais Edwy Plenel en face de vous, son émotion. Je vous écoutais lire votre lettre à votre père, et comme des milliers de gens j’apprenais que, suite à cette lettre, votre père avait accepté de témoigner. Je pleurais, tout comme Edwy Plenel et beaucoup, d’ailleurs. Par votre façon de vous exprimer, vous allez peut-être réussir à libérer ce qui est encore cadenassé : la parole des hommes. Il y a un grand absent dans l’enquête de @mediapart, représentatif aussi d’un déni qui n’a pas d’âge. It means : #adelehaenel. If you don’t know about her, you should go and check. @adelehaenel

A post shared by SophieFontanel (@sophiefontanel) on


Source: Lire L’Article Complet