Adele cash sur sa perte de poids : elle répond aux critiques

Pour la sortie de son prochain album, « 30 », Adele a accordé un long entretien à Oprah Winfrey dans lequel elle a parlé, sans détour, de sa vie privée. Elle est notamment revenue sur sa perte de poids qui a suscité de nombreuses critiques.

Six ans après son dernier album, Adele revient avec 30, qui sort le vendredi 19 novembre. Pour parler plus en détails de cet album, qui évoque notamment son divorce compliqué avec le chef Simon Konecki, elle s’est entretenue avec Oprah Winfrey, dans un décor ressemblant à celui de l’entretien choc de Meghan et Harry. Adele a alors évoqué son divorce difficile, mais également sa perte de poids. Les deux sont liés. Elle a mis du temps à se remettre de cette étape si compliquée. « Ça a été un processus : le processus du divorce, le processus de devenir une mère seule (…). Le processus de s’en sortir pour soi-même, chaque jour, d’être là pour soi-même chaque jour. (…) J’ai jonglé avec tout ça, or je n’avais plus envie de le faire.« 

L’un des impacts de cette rupture se voit grandement sur la chanteuse puisqu’elle a perdu 45 kilos à cause de son envie de gérer au mieux son anxiété. « J’ai fait les crises d’angoisse les plus terrifiantes de ma vie après avoir quitté mon mariage. Elles m’ont complètement paralysée, et ça m’a vraiment perturbée, car je n’avais plus aucun contrôle sur mon corps. J’ai remarqué que je n’étais pas anxieuse lorsque j’étais à la salle de sport, alors c’est devenu mon moment à moi« , a confié Adele à Oprah Winfrey.

« Mon corps a été objectivé toute ma carrière »

Sa grande perte de poids a été vivement critiquée, que ce soit par le public ou par les médias. « Je ne suis pas surprise, parce que mon corps a été objectivé durant toute ma carrière. Je suis soit trop grosse, soit trop mince. Soit je suis sexy, soit je ne le suis pas« , a-t-elle constaté. Cependant, elle n’en tient pas vraiment compte de ces critiques et surtout, elle ne veut pas se sentir responsable des sentiments des autres personnes. « Cela me fait de la peine si ma perte de poids a fait que certaines personnes se sentent mal vis-à-vis de leur corps – mais ce n’est pas mon travail de gérer ça. J’essaie déjà de gérer ma propre vie. Je ne peux pas m’ajouter une autre inquiétude.« 

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : JLPPA / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet