23 août 2012 : le jour où Jean-Luc Delarue est mort d’un cancer de l’estomac

Il a marqué la télévision française des années 1990 et 2000. Avec des émissions populaires traitant à la fois d’intimité et sujets de sociétés forts (Ça se discute, Toute une histoire…), Jean-Luc Delarue a fait partie des animateurs préférés des Français. 

Neuf mois après avoir annoncé publiquement être atteint d’un cancer de l’estomac et du péritoine, le producteur de télévision est décédé le 23 août 2012. Il avait 48 ans. 

Un cancer annoncé neuf mois avant sa mort

À l’automne 2011, après des maux de ventre importants, Jean-Luc Delarue passe quinze jours à l’hôpital. Lors d’une conférence de presse depuis les locaux de France Télévisions, le 2 décembre 2011, il annonce être atteint d’un double cancer. 

L’animateur phare de France 2 a fait le choix de prendre les devants, après avoir appris qu’un paparazzi avait eu accès à son dossier médical, et menaçait de révéler sa maladie à la presse.

“J’ai compris très vite, parce que les médecins ont été parfaits, et les infirmières aussi, que j’avais un cancer“, explique-t-il, calme, face aux journalistes et collègues. “Je me suis dit que tout le monde allait le savoir, donc autant que ça soit moi qui le dise. Maintenant, la question que je pose aujourd’hui c’est ‘si j’avais le choix de le dire ou ne pas le dire, est-ce que je l’aurais dit ? Est-ce que j’aurais eu assez de courage ?’ Je ne sais pas, mais les choses sont comme ça”, poursuit-il.

“J’ai un cancer à l’estomac et au péritoine. Avec tout ce que j’ai fumé et bu dans ma vie, je n’ai rien aux poumons, rien au foie”, plaisante-t-il.  Face à la presse, il lance que “[sa] guérison est possible”. “Elle est même probable. On l’espère”, continue-t-il. 

Avec tout ce que j’ai fumé et bu dans ma vie, je n’ai rien aux poumons, rien au foie.

Les derniers instants de Jean-Luc Delarue

Mais Jean-Luc Delarue s’éteint le 23 août 2012, à l’hôpital américain de Neuilly-sur-Seine, d’un cancer avancé au stade 4.

“Il m’a demandé de fermer les volets, d’éteindre la lumière, de lui donner ses boules Quies. C’est ce que j’ai fait. Ensuite il s’est endormi, j’ai pris un livre, j’étais auprès de lui et il s’est éteint dans son sommeil. J’ai le sentiment qu’il est parti en paix, puisqu’il s’est endormi avec un sourire”, confie sa veuve Anissa Delarue, en 2016, dans 50 minutes Inside (TF1).

Dans son autobiographie, Carnets secrets, écrite depuis son lit de d’hôpital et publiée après sa mort, Jean-Luc Delarue se disait apaisé : “Je suis heureux. Je vous souhaite à tous d’être entourés et aimés comme je le suis.”

Je suis heureux. Je vous souhaite à tous d’être entourés et aimés comme je le suis

Mis en examen pour usage et détention de stupéfiants

Son cancer a été son second et dernier combat. Un an plus tôt, Jean-Luc Delarue a mis sa carrière en pause, le temps de soigner ses addictions. Le 7 janvier 2011, l’animateur et producteur avait été mis en examen pour “usage et détention de stupéfiants” par un juge d’instruction de Nanterre.

Il avait alors réagi auprès de l’Agence France Presse, expliquant qu’il attendait cette mise en examen “avec sérénité”. Son avocat, Me Huc-Morel, avait alors souligné que l’animateur en était à “116 jours sans cocaïne et 95 jours sans alcool”.

Le 14 septembre 2010, Jean-Luc Delarue a été arrêté à son domicile et placé en garde à vue après l’ouverture d’une enquête pour trafic de stupéfiants. La police a alors trouvé 16 grammes de cocaïne à son domicile, informait l’AFP. Dès le lendemain, France Télévisions annonce la suspension de son émission Toute une histoire pour une “période indéterminée”. L’animateur, qui évoquait son arrestation comme un “choc salutaire”, entame alors une cure de désintoxication.

En février 2011, guéri, il se lance dans un tour de France de trois mois en camping car, à la rencontre de collégiens et lycéens, pour prévenir des dangers des drogues et de l’addiction. “J’essaie de leur faire passer un message que je n’ai pas eu quand j’avais leur âge”, avançait-il face aux caméras de France 2, lors de sa visite dans un collège de Tourcoing.

Il disait alors commencer “la deuxième mi-temps de [sa] vie” : “D’après mes informations, il n’y aura ni prolongation, ni penalty, donc il va falloir avancer tout droit. Parler pour en sortir, parler pour éviter que des jeunes commencent à fabriquer cette maladie du malheur”.

Pour son retour à l’antenne, en septembre 2011, Jean-Luc Delarue présente Réunion en famille, sa nouvelle émission. Elle est aussi la dernière, arrêtée après quelques semaines seulement. 

Un second mariage avec Anissa Khelifi

Dans 50 minutes Inside (TF1), son épouse Anissa Khelifi Delarue, s’est rappelée de l’annonce de la maladie de l’animateur, en décembre 2011 : “On s’est dit que c’était un combat en plus à mener et qu’on allait s’en sortir”.

Face à la presse, Jean-Luc Delarue a terminé son discours par des mots adressés à sa femme : “J’ai ma femme qui est avec moi et qui est avec moi depuis longtemps, et tout le temps, et qui me soutient énormément. Enfin, c’est plus que ça. C’est une osmose. Et je me dis un truc, c’est qu’il n’y a plus une minute à perdre et qu’on ne vit que deux fois.”

La rencontre du couple date de 2008 au cours d’un vernissage au Centre Pompidou. Ensemble à partir de 2010, Jean-Luc Delarue et Anissa Khelfi se sont mariés au printemps 2012.

Bataille autour du testament de Jean-Luc Delarue

Après le décès de Jean-Luc Delarue, la journaliste Élisabeth Bost, son ex-compagne et mère de son fils Jean, né en 2006, a tenté de faire annuler le mariage et le testament de l’animateur, estimant qu’Anissa Delarue a profité de la faiblesse de l’animateur pour l’épouser.

Dans son testament, Jean-Luc Delarue a légué l’ensemble de ses biens à son épouse Anissa Khelifi, ainsi qu’à son fils, alors âgé de sept ans. Il a nommé son ami Arnaud Gachy en tant que mandataire jusqu’à sa majorité.

En 2016, la justice a finalement donné raison à Anissa Khelifi Delarue, estimant que Jean-Luc Delarue était en pleine possession de ses facultés mentales au moment de son mariage à Belle-Île-en-Mer, quelques semaines avant son décès, et lors de l’écriture de son testament.

Anissa et Jean-Luc Delarue sont apparus pour la dernière fois ensemble en janvier 2012, lors de la Fashion week de Paris. Sur TF1, en 2016, l’ancienne mannequin, devenue créatrice de bijoux, a expliqué qu’ils avaient “le désir de fonder une famille, de vieillir ensemble.”

  • Le jour où le chanteur Daniel Balavoine est mort dans un accident d’hélicoptère
  • 3 mai 1987 : le jour où Dalida s’est donné la mort à son domicile parisien

Source: Lire L’Article Complet