Ride du smartphone : comment la prévenir et l'éviter ?
  • La ride du smartphone existe-t-elle vraiment ?
  • Comment prévenir la ride du smartphone ?
  • Ride du smartphone :  les solutions de médecine esthétique
  • La chirurgie esthétique comme solution à la ride du smartphone ?

On a tendance à l’oublier, et pourtant, la peau fine et fragile du cou est elle aussi soumise aux effets du temps. Particulièrement sensible aux agressions extérieures et aux mouvements répétés de la tête, cette zone a tendance à marquer rapidement, avec des plis en forme de collier qui lui donnent un aspect froissé et un galbe de moins en moins ferme au fil des années. 

Mauvaise nouvelle : à l’heure du tout-écran, les nombreuses heures passées devant nos smartphones n’arrangeraient rien à la situation… En effet, une nouvelle ride aurait fait son apparition sur notre buste : la ride du smartphone.

« Cette ride 2.0 serait liée à l’usage intempestif des tablettes et autres téléphones portables », détaille le Dr. Caroline Pouget, dermatologue et médecin esthétique à Paris. « À force d’avoir la tête penchée en avant, les rides horizontales du cou seraient à la longue plus prononcées. Le muscle peaucier (ou platysma) se relâcherait également, ce qui engendrerait le côté ‘peau plissée’ du cou. »

La ride du smartphone existe-t-elle vraiment ?

« Aujourd’hui, il n’existe aucune donnée scientifique au sujet d’une ride du smartphone« , souligne le Dr. Frédéric Lange, chirurgien esthétique à Montpellier. « On retrouve des publications sur le ‘text neck’ (‘le syndrome du cou texto’, ndlr) mais uniquement en lien avec les douleurs au cou, aussi appelées douleurs cervicales ou cervicalgies. Rien encore qui ne concerne les rides et les conséquences sur l’aspect de la peau. Ceci dit, ce n’est pas complètement insensé d’un point de vue anatomique et physiologique de penser qu’une posture prolongée de la tête vers le bas puisse détendre la peau du cou et marquer davantage les plis« . 

« Bien qu’il soit probable, le lien entre posture inclinée et vieillissement cutané n’est cependant pas direct et unique », ajoute le Dr. Caroline Pouget. « Il s’agit plutôt d’un ensemble de facteurs variés, menant à ce relâchement visible. » Le premier d’entre tous ? « Les modifications autour des zones du cou et du décolleté sont surtout liées à l’âge avec une peau moins riche en collagène et en élastine dès l’âge de 40 ans, et des structures osseuses de soutien qui se résorbent. À cela s’ajoute souvent la chute de la graisse du visage, qui crée un dépôt adipeux et un relâchement sous-mentonnier », explique le Dr. Caroline Pouget

Le soleil fait également partie des facteurs aggravants. « Le cou et le décolleté sont des zones sensibles où la peau est très fragile et où il existe une exposition solaire importante car ce sont des zones souvent découvertes », précise notre experte.

Autres responsables potentiels des altérations esthétiques : le tabac, l’hérédité, le surpoids, les variations de poids, les variations hormonales…. et un temps d’écran prolongé accompagné d’une mauvaise posture récurrente. 

Comment prévenir la ride du smartphone ?

Avant de s’orienter vers des traitements de médecine ou de chirurgie esthétique, on peut commencer par une bonne prévention. « Si l’on s’inquiète de la ride du smartphone, il faut d’abord adopter une bonne posture au quotidien, en redressant le dos, les épaules et la tête, et en se tenant le plus droit possible face à son écran de téléphone ou d’ordinateur« , recommande avec bon sens le Dr. Frédéric Lange. 

Côté cosmétique, le cou et le décolleté sont des zones souvent oubliées au moment d’appliquer ses soins. Pourtant, il est essentiel de les traiter avec autant d’attention et de régularité que la peau du visage. Et ce, avec des produits adaptés, formulés avec des antioxydants, de l’acide hyaluronique et/ou du rétinol. À l’application, effectuer des mouvements de lissage de haut en bas est aussi une bonne parade pour retendre naturellement les traits. 

En parallèle, toutes les préventions anti-âge habituelles s’appliquent : éviter tant que possible les expositions prolongées et répétées au soleil, diminuer sa consommation de tabac et d’alcool, dormir suffisamment, adapter une alimentation saine et équilibrée, ou encore, conserver un poids stable.

  • Le rétinol, une molécule anti-âge d’exception
  • Pollution, stress, tabac, UV, lumière bleue… Ces ennemis qui en veulent à notre peau

Ride du smartphone :  les solutions de médecine esthétique

Lorsque la peau du cou et du décolleté est très froissée, la médecine esthétique peut apporter des solutions intéressantes. Selon le stade d’évolution, différentes techniques existent pour maintenir une bonne densité cutanée et freiner l’apparition des rides et du relâchement. Seul(e) un(e) praticien(ne) qualifié(e) par le Conseil National de l’Ordre des Médecins pourra vous proposer un traitement adapté à votre problématique cutanée et à vos envies.

  • Des injections d’acide hyaluronique type Profhilo® : une dizaine de points sont injectés au niveau du cou et sur le décolleté, en fonction de la morphologie de chacun(e). Le but ? Hydrater la peau pour améliorer la qualité et l’épaisseur des tissus relâchés. Les résultats sont visibles au bout d’une quinzaine de jours, avec une deuxième séance possible un mois plus tard. Les résultats durent environ un an.
  • De la mésothérapie : il s’agit d’un cocktail de vitamines injecté à l’aide d’un pistolet au niveau de l’épiderme. L’objectif est de défriper, hydrater et apporter de l’éclat. Plusieurs séances sont nécessaires, espacées de quinze jours à chaque fois, pour obtenir un résultat optimal et durable.
  • Un soin de bio stimulation topique type PRX-T33 : il s’agit d’un produit à base de trois ingrédients (TCA, acide kojique, peroxyde d’hydrogène) qui booste la régénération de la peau en stimulant la synthèse de collagène, avec une action supplémentaire sur les tâches, fréquentes sur cette zone régulièrement exposée au soleil. Il est généralement recommandé d’effectuer trois à cinq séances espacées de sept à dix jours. 
  • Du laser fractionné Erbium glass : pour stimuler les fibroblastes et avoir une action lissante. Le cou/décolleté est un peu rouge après la séance. Il faut réitérer les séances une fois par mois sur trois séances. 
  • De la radiofréquence : cette technique vise à stimuler la synthèse de collagène et d’élastine, et donc à raffermir la peau. La peau est chauffée par un courant qui pénètre en profondeur. Le but est d’obtenir une peau plus épaisse et élastique. Plusieurs séances sont nécessaires avec un espacement régulier de une à deux semaines.
  • Des ultrasons type HIFU : ils sont utilisés pour traiter l’ovale du visage et avoir un effet « lift ». Le but est de retendre la peau à partir de l’action des ultrasons sur les tissus profonds. Une seule séance est effectuée, dont l’effet sera progressif sur trois mois pour une durée de deux ans environ. 

La chirurgie esthétique comme solution à la ride du smartphone ?

Lorsque l’on souffre d’un cou et d’un décolleté que l’on juge inesthétiques, la chirurgie esthétique peut être envisagée pour corriger ce qui nous pose problème et renforcer son estime de soi. « L’intervention de référence pour la zone du cou et du décolleté est le lifiting cervico facial”, explique le Dr. Frédéric Lange. L’opération dure généralement entre trois et quatre heures et se déroule sous anesthésie générale pour plus de confort. Elle permet de corriger l’affaissement et le relâchement de la peau dans le bas du visage et au niveau du cou. La cicatrice est dissimulée autour de l’oreille et généralement dans le cuir chevelu.

Rappelons-le, un acte de chirurgie esthétique n’est pas anodin et ne s’improvise pas. Il est capital de s’adresser à un chirurgien esthétique qualifié et inscrit au Conseil National de l’Ordre des Médecins qui vous informera en détails du déroulé de l’intervention, des suites opératoires et des éventuelles complications. Si vous avez le moindre doute ou que vous ne vous sentez pas suffisamment écouté.e, n’hésitez pas à passer votre chemin !

  • Comment faire disparaître la « ride du texto » ?
  • Chirurgie esthétique : comment lisser l’ovale du visage et le cou ?

Source: Lire L’Article Complet