Premiers soleils : 8 habitudes à prendre dès maintenant pour bien se protéger

Préparez votre peau à bronzer doucement et intelligemment. Nous vous dévoilons les bons gestes à adopter pour profiter au mieux des beaux jours.

Restez informée

1/ Utiliser un soin bouclier en ville

Avec leur texture poids plume, ces fluides dédiés au visage sont indispensables pour réduire l’impact des UV sur la peau grâce à leur SPF. Ils sont particulièrement adaptés au milieu urbain, car ils ont aussi souvent en plus un effet anti-pollution et une action anti-âge. Utilisez-les lorsque vous passez du temps à l’extérieur, et même si vous n’avez pas vraiment l’impression de vous exposer : lors d’un trajet à pied ou à vélo pour se rendre au travail ou pour aller chercher votre déjeuner notamment. Pensez-y aussi si votre bureau est exposé en plein soleil car les UVA traversent les vitres. Appliquez la formule 20 à 30 minutes avant de sortir, et remettez-en dans l’après-midi si vous ressortez (pour le trajet du retour par exemple…). Vous vous maquillez ? Choisissez un soin qui peut s’appliquer par-dessus le make-up.

2/ Limiter les risque d’allergies

Le réflexe, lorsque le soleil pointe enfin le bout de son nez, c’est d’en profiter ! Oui, mais avec modération. Commencez par appliquer une bonne protection solaire, si possible enrichie en actifs désensibilisants, et procédez par expositions courtes, un peu tous les jours, en évitant les heures les plus chaudes (12h-16h). 15 minutes quotidiennes si votre phototype est clair, 20 minutes s’il est foncé. Maintenez ce rythme pendant au moins une semaine, vous pourrez ensuite augmenter légèrement la durée des expositions. Ces bains de soleil très courts agissent comme des starters pour mettre le système de protection naturel de la peau en route. En complément, vous pouvez consommer des gélules préparatrices de bronzage, à base de lycopène ou béta-carotène, qui limitent également le risque de lucites estivales.

3/ Se protéger à chaque exposition

Si la protection est indispensable, elle doit être adaptée à votre activité et à votre mode de vie. Vous faites du sport en extérieur ? Privilégiez les formules conçues pour résister à la transpiration. Si vous allez à la plage ou à la piscine, les solaires résistant à l’eau et les soins « anti-sable », qui évitent à celui-ci d’adhérer à la peau s’imposent. Enfin, si vous vous maquillez, choisissez un solaire qui peut s’appliquer par-dessus le maquillage ou troquez votre fond de teint contre un produit solaire teinté (fluide ou compact), à réappliquer régulièrement. Attention, les fonds de teint avec un indice de protection ne constituent pas une protection suffisante. D’abord parce que la quantité appliquée est trop faible, et ensuite parce que les formules ne respectent pas forcément le ratio UVA-UVB recommandé pour les produits solaires.

4/ Prévenir le vieillissement cutané

Les expositions aux UV, surtout répétées, sont systématiquement synonymes de vieillissement. Il n’existe pas de solution miracle car ils dégradent le collagène et l’élastine, provoquent un emballement de la mélanine à l’origine des taches brunes. Ils ont aussi un impact sur l’ADN des cellules. L’idéal est donc de réduire au maximum les expositions et de renforcer votre protection en portant un chapeau ou une casquette, qui aide à limiter les UV sur la peau. En plus de la protection solaire, misez sur des soins qui stimulent la production de collagène et d’élastine et favorisent le processus de régénération de la peau. Enfin, si vous êtes sujette aux taches, choisissez un soin haute protection contenant des actifs capables de réguler la synthèse de mélanine.

5/ Etre toujours équipée

Pour bien se protéger, l’idéal est d’avoir toujours dans son sac ou dans sa poche, un produit solaire. Les meilleurs alliés ? Les formules nomades, à appliquer toutes les deux heures sur le visage, les zones fragiles (cicatrices, contour des yeux), les oreilles, le nez, sans oublier le cou, la nuque, le décolleté et le dos des mains. Futés, les sticks permettent d’utiliser le produit sans s’en mettre plein les doigts et peuvent même se poser de manière ciblée sur une cicatrice. Les derniers-nés sont totalement transparents et peuvent s’employer par-dessus le maquillage. Autre option, les sprays, à vaporiser généreusement à 20 cm de la peau pour une protection optimale. Ils peuvent se superposer à un soin, au maquillage et même à une protection solaire que vous aurez appliquée au préalable.

6/ Exfolier quelques jours avant

Si ce geste n’a pas d’impact sur les effets de l’exposition, il a surtout des vertus esthétiques non négligeables. En effet, il permet d’afficher un hâle plus harmonieux et offre un bronzage de meilleure qualité. Débarrassée de ses cellules mortes, la peau est plus lisse. Le hâle est donc plus uniforme. Pour ne pas agresser l’épiderme, l’idéal est de réaliser le gommage une semaine avant de prendre le soleil. Enzymatique ou mécanique, c’est selon vos envies, puisque vous l’aurez effectué bien avant l’exposition. Si vous choisissez un gommage à grains, massez-le par mouvements circulaires doux avec la pulpe des doigts. N’oubliez pas le décolleté, une zone souvent négligée.

7/ Renforcer sa peau avec des anti-oxydants

L’exposition aux UV favorise la production de radicaux libres. Or ceux-ci génèrent l’oxydation des cellules, mais aussi des lipides et de l’ADN. Pour réduire au maximum cette oxydation, privilégiez les soins solaires enrichis en anti-oxydants, ou glissez un bon anti-oxydant sous votre produit de protection. Vous pouvez aussi les utiliser le soir, pour compenser l’action oxydante de la journée. Parmi les actifs stars, la vitamine C ou la vitamine E. Autre option, vaporiser une brume anti-oxydante par-dessus votre solaire ou votre maquillage. Deux semaines avant l’exposition, adaptez votre alimentation. Consommez par exemple plus de thé vert, riche en flavonoïdes, afin de réduire la dégradation des fibres de soutien de la peau.

8/ Hydrater intensément

Vous sentez votre peau qui tiraille après une journée au soleil ? Ce n’est pas une impression. Les UV dégradent les lipides de la peau, ce qui engendre une perte insensible en eau bien plus élevée que le reste de l’année. Buvez beaucoup d’eau, pour vous réhydrater de l’intérieur et utilisez des soins adaptés. Le jour, appliquez un sérum hydratant à l’acide hyaluronique par exemple, juste avant votre crème solaire. Le soir, compensez la perte de lipides avec un soin riche à base de beurre de karité, de céramides, d’huiles végétales ou d’autres actifs nourrissants. Et n’hésitez pas à appliquer deux fois par semaine un masque ultra hydratant en guise de soin S.O.S. dès que votre peau montre des signes de déshydratation.

L’avis de l’expert : Nathalie Broussard, Directrice Scientifique Shiseido.

“Le nettoyage est très important”

Les filtres, et particulièrement les écrans minéraux, laissent des résidus à la surface de la peau et font barrage si vous appliquez par-dessus un soin. C’est pourquoi, après l’exposition, la peau doit être débarrassée des filtres solaires. Si vous vous maquillez, le double nettoyage est recommandé. L’huile démaquillante utilisée lors de la première étape permet d’éliminer les filtres, qui sont pour la plupart liposolubles. Poursuivez avec une crème moussante. Si vous ne vous maquillez pas, vous pouvez vous contenter de cette deuxième étape. Tous les deux ou trois jours, complétez ce rituel avec une brosse nettoyante douce, qui aide à déloger les filtres nichés dans les pores de la peau.

Source: Lire L’Article Complet