Pourquoi couper ses cheveux relance notre énergie ?

Avez-vous remarqué comme une visite chez le coiffeur peut vous remonter le moral ? Dans “Vos cheveux, miroir de votre âme“, la médium Lila Rhiyourhi explique pourquoi.

Restez informée

Quitte à enfoncer des portes ouvertes, il est bon de rappeler qu’aller chez le coiffeur pour se faire une nouvelle tête nous fait du bien. Oui, mais pourquoi ? “”S’arracher les cheveux”, “se faire des cheveux blancs”… Les expressions françaises ne manquent pas pour traduire le lien ténu qui existe entre nos cheveux et notre état intérieur. De fait, sur le plan biologique, le cheveu dépend entièrement de la qualité du sang qui le nourrit ; ce sang qui est directement influencé par nos états d’âme, notre alimentation, nos souffrances ou nos joies. En rendant perceptible extérieurement ce qui est invisible à nos yeux (la qualité de notre sang), le cheveu a cette faculté exceptionnelle d’être le miroir de notre état physique, psychique et spirituel,” explique la médium spirite Lila Rhiyourhi dans son livre “Vos cheveux, miroir de votre âme”. Dans son ouvrage original, émaillé d’études scientifiques, d’histoires mythologiques, culturelles et de retours d’expériences, elle transmet surtout des informations canalisées par ses guides spirituels et lève le voile sur la dimension sacrée de notre chevelure. “Le cheveu est nourri par le méridien du rein. C’est celui qui est spécifiquement en charge de distribuer l’énergie vitale. Il est responsable de la moelle épinière et préside à la santé des os, des dents et des cheveux, érigés au même niveau. (…) Vos cheveux sont de véritables capteurs d’informations subtiles. Ils sont implantés sur le crâne, à proximité immédiate du chakra coronal, dont la fonction est de vous ouvrir à votre dimension spirite*, de vous relier au divin et à la connaissance suprême. Vos cheveux sont comme des antennes reliées à la sagesse cosmique et aux autres plans de conscience de l’Univers.

Coupe de cheveux : une démarche initiatique

Qu’en est-il alors de la coupe de cheveux ? “C’est une démarche initiatique. Lorsque l’on coupe ses cheveux, il n’est plus possible de revenir en arrière. C’est une prise de risque qui nous oblige à passer à autre chose. Aussi est-il important, lorsque l’on envisage une coupe radicalement nouvelle, de clarifier ses motivations d’une part, et de ne pas se lancer dans une transformation (comme passer du long au court si cela ne répond pas à une demande intérieure) d’autre part,” souligne l’auteure.

Faire passer des ciseaux dans vos cheveux n’est pas un acte anodin. Selon le niveau de conscience de celui qui le pratique, cela peut devenir un geste thérapeutique. Car tout est dans l’art et la manière de couper les cheveux. De plus en plus de coiffeurs sont en train de se réapproprier ce rôle spirite* qui est le leur dans le soin qu’ils peuvent apporter à l’âme de la personne qui fait appel à eux,” souligne-t-elle. C’est d’ailleurs dans cette optique qu’est pratiquée la trichothérapy, une méthode énergétique qui consiste à couper les cheveux avec un protocole particulier afin de retrouver bien-être et acuité.

Couper ses cheveux, c’est se libérer du passé

“Lorsque vous faites couper vos cheveux, vous pouvez saisir l’occasion de vous libérer d’une partie de vos souffrances, de vos émotions douloureuses, de votre passé difficile ou d’un traumatisme récent. Vous savez déjà qu’en vous lavant les cheveux en conscience, vous réalisez une purification efficace pour vous libérer des négativités du quotidien, qui vous empêchent d’agir dans la joie, la douceur, l’amour, l’inspiration et la paix : tous les attributs de qui nous sommes réellement.

Les ciseaux sont de véritables instruments tranchants, habituellement réservés à l’usage du chirurgien ou du guérisseur. C’est exactement la même chose avec les cheveux sur le plan spirite. Trancher avec les ciseaux permet de couper les liens négatifs, les liens avec le passé encombrant, douloureux, ou le lien énergétique avec la maladie. Il est donc possible pour le coiffeur énergéticien de rompre ces liens et de faire partir un tas d’énergies négatives, cristallisées dans le fragment de cheveux retiré. Cette opération peut libérer la personne de maux ou blocages et l’aider à guérir certains troubles. Et voilà que le travail que vous n’arriviez pas à trouver se présente à vous, que les relations amoureuses qui ne restaient pas près de vous souhaitent s’engager, etc

La nature de nos cheveux indique notre état physique… et psychique !

Dans un précédent article, nous avions vu que la couleur de nos cheveux donne des indications sur notre personnalité. Mais leur nature fine ou épaisse, leur porosité comme leur élasticité sont aussi riches d’enseignements. Dans son livre, l’auteure propose de nombreux tests pour identifier l’état de nos cheveux… avant de proposer des explications et des solutions pour y remédier. A titre d’exemple, voici ce qu’elle transmet au sujet des cheveux secs et cassants :

Des cheveux peuvent être secs et cassants faute de soins et/ou d’exposition prolongée au soleil, à la chaleur, aux eaux de baignade par exemple. Cet état peut aussi traduire une carence alimentaire en acides gras essentiels et vitamine E. Mais il peut aussi signifier un déséquilibre de l’élément métal. C’est lui qui, dans la médecine chinoise, gouverne le poumon et régit la souplesse de la peau, l’aspect brillant et soyeux des cheveux. Ce déséquilibre peut révéler la nécessité de mieux gérer un sentiment de tristesse ou de mélancolie.

Sur un plan psychologique, ces cheveux cassants nous invitent à nous demander si nous ne sommes pas parfois campés dans des positions un peu trop rigides. N’aurions-nous pas quelques difficultés à accepter le changement et nous y adapter ? Ils nous interpellent sur notre tendance à avoir des croyances figées ou à être un peu trop tranchant, c’est-à-dire radical, dans un sens ou dans l’autre.

Bien avant qui que ce soit d’autre, nous sommes de très bons saboteurs de nous-mêmes. Nous sommes en effet les premiers à nous rendre prisonniers des barrières intérieures que nous érigeons, souvent pour des besoins de sécurité, mais qui finissent par accroître notre insécurité en rendant encore plus difficiles l’adaptation à la vie et la connexion à notre source de sécurité infinie.

C’est finalement une invitation à mettre de la souplesse et de la flexibilité dans notre esprit, dans notre approche de la vie, dans nos croyances et nos rapports aux autres. Et une invitation à nous ouvrir au changement. Enfin, d’autres hypothèses sont possibles : un sentiment de tristesse prolongé ou un fonctionnement thyroïdien un peu faible

Parce qu’ils reflètent notre état intérieur, qu’ils emmagasinent les mémoires du passé et permettent, comme l’intuition, d’accéder aux plans subtils du monde, les cheveux méritent toute notre attention. Pour en apprendre davantage sur eux, mais aussi pour découvrir des rituels et pratiques pour en prendre soin, nous vous recommandons vivement la lecture de “Vos cheveux, miroir de votre âme”, de Lila Rhiyourhi, aux éditions Leduc Éso.

*spirituel

A lire aussi :

⋙ 10 astuces toutes bêtes pour avoir des cheveux canons

⋙ Les secrets des coiffeurs pour avoir de beaux cheveux après 50 ans

Source: Lire L’Article Complet