PHOTOS : découvrez les 22 nouveaux parfums pour homme tendance automne-hiver 2021/2022

Les hommes aussi ont mille vies en une. S’ils ont tendance à rester plus fidèles à leur parfum que les femmes, ils jonglent désormais avec une panoplie olfactive adaptée à chaque moment de leur vie. Une bonne raison de succomber aux nouveautés parfums de cet automne.

Même si on a du mal à le reconnaitre, nos hommes ont également des vies chargées, parfois bousculées même ! Alors pour s’évader en dehors du sport, s’inventer une vie (plutôt que de prendre une maîtresse !), bref, se faire plaisir de temps en temps, ils s’en remettent corps et âmes à la parfumerie. Loin d’y voir une histoire de coquetterie, ils ont eux aussi appris à changer de parfum en fonction de leur humeur, de leur envie du jour, de leur agenda pro ou perso (soirée, dîner, etc). Terminé le flacon de parfum unique qui trônait dans la salle de bains. Aujourd’hui, ils ont besoin d’un peu plus de place pour exposer haut et fier leur collection d’eaux de parfum ou d’eaux de toilette. Histoire de pouvoir les dégainer à tout moment ! Découvrez 5 occasions de changer de parfum et tous les nouveaux parfums masculins de la saison. Bonne découverte.

Quand il veut frimer plus que de raison

Envie de se glisser dans la peau d’un Ronaldo au top de sa forme ? C’est le moment d’adopter un parfum intense relevé d’un abord souriant. Comme cette gorgée de prosecco mimée par le pétillement d’agrumes et baies roses sur un patchouli délicatement safrané dans l’Eau de Parfum Intense de la maison Brioni (100 ml, 125 €, brioni.com et boutiques Brioni). Une étoffe de héros aussi palpable dans le sillage langoureux de lavandin, fève tonka et santal de Urban Hero Gold Edition de Jimmy Choo. Avec, en premier frisson, l’ananas et de délicieux zestes d’orange sanguine (Eau de Parfum, 100 ml, 93 €, exclusivité Sephora, sephora.fr et boutiques Jimmy Choo). Ce clash entre fraîcheur vive et bois enivrants qui embrasent la peau s’invite aussi dans l’Eau de Parfum Intense The One Gold for Men de Dolce&Gabbana : bergamote, gingembre et cardamome ensoleillent le cœur de sauge-géranium avant que vétiver et patchouli montent en puissance. (100 ml, 115 €*).

Quand il veut s’offrir un vrai retour à Dame Nature

Si le tropisme d’un retour à la nature était déjà là, les confinements successifs ont amplifié le phénomène, avec le fantasme de plonger littéralement les mains dans la terre. Car quoi de plus authentique et symbolique ? C’est ce que propose Bulgari avec Man Terrae Essence, en hommage à la Toscane. « J’ai retranscrit cette terre qui souffre, brûlée par le soleil l’été et par le gel l’hiver, mais si fertile. Avec aussi ses collines qui se déclinent à perte de vue comme un parfum qui ne finit jamais », raconte le maître-parfumeur Alberto Morillas. Pour cet effet d’ancrage, il a cousu des racines de vétiver, entre vert et boisé intense, avec de l’iris, du cuir et un accord de terre dense. En tête, la lumière de l’Italie jaillit avec le citron et le calamansi. Ces contrastes amplifiés d’une forte concentration en naturels et muscs oscillent longtemps en halo de peau et rendent celui qui le porte terriblement sexy… (Eau de Parfum, 100 ml, 111 €. Sephora, Galeries Lafayette, Printemps et Origines-Parfums.com).

Quand il veut retrouver le sens de la fête

Ce soir, c’est champagne et virée entre potes. Avant de tester sa séduction « en présentiel », le voyage des sens commence avec les codes smoking du flacon White In Black de Lalique. Côté fragrance, passé un envol d’agrumes frais, le lavandin ambré se nuance de baumes et d’encens d’un chic absolu (Eau de Parfum, 100 ml, 125 €, lalique.com et Boutiques Lalique). Cette même sophistication visuelle se retrouve dans les rainures du flacon noir de Carven C’est Paris ! de Carven. Un nom clin d’œil à l’activité nocturne de la Ville lumière, joliment retranscrite par une fraîcheur romarin-cyprès arrondie de noisette et santal. Et pour l’élégance, une pincée de violette poudrée (Eau de Toilette, 100 ml, 89 €, carven-parfums.com et Galeries Lafayette Haussmann). Quand pour amplifier l’effet feutré d’un club house, le flacon de Ralph’s Club prend la forme d’une flasque d’alcool fort. Au débouché, sauge et lavandin procurent une fraîcheur propre avant de basculer vers des notes boisées intenses de cèdre et vétiver (Eau de Parfum, Ralph Lauren, 100 ml, 104 €, en exclusivité chez Nocibé et nocibe.fr).

Quand il veut faire confiance aux valeurs sûres

Avec leur fraîcheur classique de lavande-géranium sur fond chaud, les parfums dits « fougère » sont un peu la chemise en coton clean de la parfumerie. Cette façon de se rassurer sans envahir son prochain se conjugue avec l’air du temps, comme dans l’Eau de Parfum Greenley de Parfums de Marly qui y intègre une impression de sève verte avant de muer en boisé ambré plus convenu. (75 ml, 160 €, Printemps Haussmann et parfums-de-marly.com). Cette trame classique lavande-fond doux s’invite aussi dans l‘Eau de Toilette Hamburg Alster de Karl Lagerfeld. Avis aux initiés, son nom est celui de la rivière coulant dans la ville natale du couturier. L’ajout d’une menthe aquatique faisant allusion à cette brume nordique renforce la fraîcheur avec modernité (100 ml , 59 €, en exclusivité chez Marionnaud et marionnaud.com).

Quand il veut voir la vie en bleu

Certains jugent cette couleur – la préférée des Français – un peu trop neutre, mais en réalité, sa sémiologie est aussi vaste que ses nuances. Par exemple, Luna Rossa Ocean de Prada nous projette en pleine mer, reprenant sur son flacon les jeux de lumière de la surface de l’eau. Son envol très frais – agrumes, armoise et lavande – se dissout sur un vétiver cuiré viril à la façon d’une vigoureuse déferlante. (Eau de Toilette, 100 ml, 94 €*). Quant à l’accord marin boisé du premier Kenzo Homme, sa version Intense le rend polarisant, tel un sel de mer s’évaporant sur un bois de figue et de santal crémeux (Eau de Toilette Intense, Kenzo, 110 ml, 92 €*). Pas vraiment timoré, tout comme ce Bleu Electrique de La Nuit de L’Homme d’Yves Saint Laurent, une œillade aux néons bleutés d’une fête underground. Sa rafale d’épices – gingembre, cardamome –, bouscule le cœur de lavande aromatique avant de s’envelopper de bois ambrés voluptueux (Eau de Toilette Intense, 100 ml, 93,50 €*).

* En parfumeries et grands magasins.

Texte Laurence Férat et Béatrice Thivend-Grignola. Pour découvrir toutes les nouveautés parfums de la saison, c’est dans le diaporama ci-dessus, réalisé par Isabelle Lafond.

Crédits photos : Nicolas Kowalski. Stylisme Julie Chanut-Bombard.

Autour de

Source: Lire L’Article Complet