Le shampoing sec, un indispensable pour rafraîchir ses cheveux

Il donne du volume et de la texture aux chevelures les plus plates, permet d’espacer les shampoings et redonne un coup de frais à notre brushing.

En quelques années, le shampoing sec est devenu un incontournable à toujours avoir chez soi, au bureau ou même dans son sac à main (merci les formats mini). Nos conseils pour bien le prendre en main.

Qu’est-ce qu’un shampoing sec ?

Comme son nom le suggère, le shampoing “sec” est un produit cosmétique sans eau. Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, il ne lave pas réellement les cheveux puisqu’il ne fait que capter le sébum et les impuretés. 

Pour se faire, il se compose généralement de poudres absorbantes d’origine naturelle (amidon, silice et molécule de sucre extraite d’amidon de maïs, riz, charbon), auxquelles certaines marques y associent des actifs hydratant (avoine) ou purifiant (ortie).

Désormais, on peut même trouver des shampoings secs adaptés à notre couleur de cheveux.

Comment appliquer du shampoing sec ?

Pour un rafraîchissement global, on l’applique sur toute la tête en insistant sur les racines. Ou bien on cible seulement la frange.

On vaporise à une distance de 20cm et on laisse poser au moins deux minutes le temps que la poudre absorbe sébum et résidus. Puis, on brosse naturellement avec la main pour un effet plus messy hair, ou à la brosse pour conserver un effet brushing.

Le shampoing sec assèche-t-il les cheveux ?

Le shampoing sec n’est pas un produit d’hygiène, il faut donc bien veiller à le retirer à l’aide d’un shampoing traditionnel tous les deux à trois jours. En effet, la plupart des shampoings secs contiennent de l’alcohol denat (alcool dénaturé), un ingrédient qui peut avoir tendance à dessécher la fibre capillaire et le cuir chevelu.

  • Le bain d’huile, un rituel puissant pour nourrir et réparer les cheveux secs
  • 8 astuces naturelles pour des cheveux plus denses

Source: Lire L’Article Complet