Le jeu des sosies : quand Lily-Rose Depp s’inspire des coiffures de sa mère Vanessa Paradis

Lily-Rose Depp vient de poser pour le magazine Interview dévoilant une cascade de boucles… véritable signature capillaire de Vanessa Paradis. Un hommage en coiffure loin d’être le premier entre la mère et la fille. La preuve en images.

La signature capillaire de Vanessa Paradis ? Une cascade de boucles blondes comme lorsqu’elle reprend le Tourbillon de la vie lors du Festival de Cannes en 1995. Une option retenue par le magazine Interview qui met sa fille à l’honneur en cette rentrée 2021.

Pour la cérémonie des Césars en 1991, Vanessa Paradis a opté pour des longueurs lisses mais surtout un brushing crêpé qui monte le volume sur l’arrière. Une alternative séduisante pour Lily-Rose Depp et qu’elle explore à l’occasion du Met Gala en mai 2019.

Mère et fille ont également succombé à l’appel du carré long. Et ce la même année, en 2015. Lily-Rose Depp le porte déjà en mars au défilé Chanel des Métiers d’art Paris-Salzburg. Quand Vanessa Paradis l’affiche lors du défilé Chanel haute couture automne-hiver 2015-2016 en juillet.

Une queue de cheval relevée sur l’arrière, des mèches qui viennent encadrer le visage… La ressemblance est troublante. (Lily-Rose Depp à la première parisienne du film La Danseuse de Stéphanie Di Giusto, le 19 September 2016, et Vanessa Paradis en 1990).

Des boucles parfaites qui tombent en cascade, un blond venant réchauffer une base châtain… L’illusion est troublante. D’autant que Lily-Rose Depp a hérité des traits de sa mère. La ressemblance avec Vanessa Paradis se voit régulièrement accentuée par des jeux de mimétisme capillaire.

Car si la fille de Johnny Depp explore différentes coiffures au fil des tapis rouges et des premiers rangs des défilés, il n’est pas rare de ressentir cette sensation de “déjà vu”. Et pour cause, la chanteuse de Joe le taxi et de Divine idylle a bien souvent adopté ces options avant sa fille. On se demande même si parfois les photographes et stylistes ne cherchent pas à pousser cette ressemblance à l’extrême comme lors du dernier shooting réalisé par le magazine américain Interview où la prometteuse actrice de Planétarium adopte l’iconique cascade de boucles blondes de sa mère.

https://instagram.com/p/CTTGtDsM4No

Du carré long au chignon cranté, en passant par les boucles, le chignon bun ou encore la queue de cheval haute, le duo se suit et se ressemble. Seul la coupe courte bouclée de Vanessa Paradis en 2014 a échappé à la transmission. Sinon l’héritage capillaire est bien là. Et devrait se poursuivre au fil des apparitions de celle qui du haut de ses 22 ans, n’en est qu’aux prémices de sa carrière.

Source: Lire L’Article Complet