Karine Viard : "N’ayant pas le choix, j’essaie d’aimer mon âge le plus possible"

Karine Viard, que l’on découvrira à partir du 10 février prochain dans L’origine du monde de Laurent Lafitte, nous confie ses habitudes bien-être et ses lieux de soins préférés.

À quelle heure vous levez-vous le matin ?

Le plus tard possible. Depuis toujours, j’adore dormir le matin. Il faut dire que je me couche tard – et non, le couvre-feu n’y a rien changé du tout.

Faites-vous du sport ?

Oui, dès que je peux. Je fais de la barre au sol et de la danse. Le sport fait partie de mon équilibre. Sans lui, je tourne sur moi-même comme une toupie.

Quel est votre rapport à la nourriture ?

Pendant des années, j’ai eu un comportement compulsif, constitué de culpabilité, de réprimandes et de récompenses. Je suis maintenant assez équilibrée mais cela reste un terrain sensible…

Un grand plaisir tout simple ?

Boire un grand verre d’eau fraîche avec du citron.

Une habitude inavouable ?

Si elle est inavouable, ne comptez pas sur moi pour la révéler.

Ce que vos cheveux disent de vous ?

Ils sont très sensibles à mon cycle et aux agressions extérieures. Ils sont parfois indomptables mais ils se coiffent facilement.

Aimez-vous votre âge ?

Franchement, n’ayant pas le choix, j’essaie de l’aimer le plus possible. Ceci dit, j’aurais vingt ans de moins en étant celle que je suis aujourd’hui, je préférerais.

Les odeurs de votre enfance ?

Le chocolat chaud Ovomaltine, les oignons frits pour la viande hachée et l’eau de Cologne. Les trois étaient à respirer séparément, de préférence.

Une adresse beauté fétiche à Paris ?

J’aime beaucoup l’institut Carita. J’y fais un soin visage que j’ai renommé jeunesse éternelle, ce qui fait beaucoup rire les esthéticiennes. Le protocole est extraordinaire.

Et Caudalie à Bordeaux, pour faire une pause de trois-quatre jours dans un lieu sublime.

La plus belle femme que vous ayez vue ?

Moi-même.

Ses essentiels beauté

La crème Photo Reverse d’Esthederm, un soin solaire tout simplement génial pour prévenir les taches brunes qui ont tendance à se développer sur le visage avec l’âge.

L’Eau Florale de Sisley, que je mets tout le temps, après le sport et la douche ou avant mes soins.

Mon parfum Private Collection d’Estée Lauder, que j’adore depuis le premier jusqu’à Tuberose Gardenia, que je porte aujourd’hui.

  • Caroline de Maigret : “Si je capte les gens avec mon regard, ils vont oublier le bordel sur le reste du visage”
  • Andie MacDowell : “Vieillir ne devrait pas être une source de honte mais de fierté”

Source: Lire L’Article Complet