Comment mélanger les parfums pour se créer une fragrance unique ?
  • Le layering de parfums, comment ça marche ?
  • Mélanger plusieurs fragrances, un geste bien connu au Moyen-Orient
  • Les règles d’or pour un layering parfumé réussi
  • Que faire si on a raté son mélange ?

En matière de parfum, il y a généralement deux profils : celles et ceux qui ont une fragrance fétiche et ne jurent que par elle, et celles et ceux qui changent de parfum en fonction de la saison ou de leur humeur.

Trouver « son » parfum, celui qui nous ressemble et que l’on ne sent pas sur tout le monde, n’est en revanche pas chose aisée.

La solution ? Se tourner vers les parfums sur-mesure. La prestation est d’ailleurs proposée par certains parfumeurs, pour un prix qui varie selon le lieu, mais est généralement assez élevé (proportionnel au travail fourni).

Une autre option, nettement plus accessible, est de mélanger plusieurs parfums que vous avez chez vous. Tout comme avec les soins pour le visage, cette technique porte le nom de layering (superposition en VF).

Marine Ipert, parfumeur pour Symrise, nous donne les règles à suivre quand on mélange les fragrances pour obtenir un parfum sur-mesure.

Le layering de parfums, comment ça marche ?

« En parfumerie, le layering consiste à superposer plusieurs compositions parfumées, généralement l’une sur l’autre, afin de créer une nouvelle fragrance« , explique l »experte. Concrètement, le layering permet de modifier la composition d’un parfum pour le rendre plus intense, plus frais, ou faire ressortir certaines notes, dans l’idée de créer un sillage unique.

On peut mélanger deux eaux de toilette ou deux eaux de parfum, ou bien appliquer une crème corps parfumée et une eau de parfum par exemple. « Sans parler de parfum, on fait déjà du layering sans le savoir quand on cumule un gel douche parfumé, une crème corps parfumée, un déodorant, une crème pour les mains, etc. », souligne la parfumeuse.

Le plus souvent, le layering implique que les fragrances soient appliquées au même endroit, mais il est possible de jouer avec les parfums en les appliquant à des endroits différents : on peut ainsi vaporiser un parfum dans les cheveux et un autre sur un point de pulsation (coude, nuque, derrière les oreilles). On peut également appliquer un parfum sur sa peau et un autre sur ses vêtements.

Mélanger plusieurs fragrances, un geste bien connu au Moyen-Orient

Si le phénomène est apparu il y a quelques années en Occident, Marine Ipert précise que le fait de mélanger plusieurs parfums est très courant au Moyen-Orient. « Dans la tradition du bakhour (un encens brûlé à la sortie de la douche pour imprégner la peau avant de se parfumer, ndlr), on opte pour une base très affirmée type oud, musc, patchouli, sur lequel on vient ajouter un ou plusieurs parfums « occidentaux », indique-t-elle.

« C’est un geste presque banal au Moyen-Orient, où l’amour du parfum est très fort. En Occident, à l’inverse, pratiquer le layering n’est pas très commun, car le parfum est perçu comme le fruit d’un travail que l’on risque de dénaturer ». Une barrière qui tend à tomber ces dernières années avec la demande d’une beauté de plus en plus personnalisée.

Les règles d’or pour un layering parfumé réussi

Difficile d’établir des règles claires pour se lancer dans le layering, car tout ce qui touche au parfum est très subjectif. Toutefois, Marine Ipert recommande de ne jamais mélanger deux sillages qui ont « une extrême identité » (type Alien de Mugler et Terre d’Hermès) : « cela risquerait de créer une cacophonie olfactive et de faire perdre l’harmonie olfactive des deux compositions ».

Mieux vaut miser sur un parfum que l’on aime et y ajouter une fragrance mono-note (vanille, musc, rose, patchouli…), afin de faire ressortir une facette ou d’apporter une touche plus fraîche ou plus intense. Certaines marques comme Olibanum ou Solinotes proposent ainsi des compositions simples, mettant en avant un ingrédient unique, qui se prêtent totalement au layering.

  • La rose, ingrédient éternel de la parfumerie
  • Le musc, l’ingrédient qui fait scintiller les parfums

L’ordre dans lequel on applique les compositions parfumées n’a pas une grande importance si les concentrations de parfum sont les mêmes (des eaux de parfum, des eaux de toilette, des colognes etc.).

Si on opte pour des produits à la concentration différente, mieux vaut commencer par le plus concentré, pour faire durer son parfum plus longtemps. 

En termes de quantité, il est conseillé de partir sur une dose pour une dose, sauf si on veut vraiment faire ressortir un parfum plus que l’autre.

Enfin, Marine Ipert recommande de ne pas mélanger plus de deux formules : « Le processus de création d’un parfum est complexe et il peut y avoir des notes que l’on ne sent pas mais qui sont présentes, et qui, si l’on mélange les formules qui les contiennent, risquent de ressortir très fortement. »

Que faire si on a raté son mélange ?

« Si le résultat obtenu n’est pas réussi, la seule solution pour faire disparaître l’odeur, c’est de nettoyer la zone avec de l’eau et du savon », indique-t-elle. L’experte conseille, si on a peur de faire un faux pas, de réaliser le layering sur ses vêtements : si nécessaire, il suffira de retirer le(s) vêtement(s) incriminé(s).

Quant au possible risque de réaction cutanée, voire d’allergie lié à ce type de mélange maison, l’experte rassure : « La composition d’un parfum est très encadrée, avec des recommandations de dosage des différents ingrédients formulées par l’IFRA (International Fragrance Association, ndlr). En théorie, on a donc peu de risques de voir une réaction, même en cas de layering, mais il est vrai que si on a une peau sensible ou réactive, c’est peut-être une gestuelle qui n’est pas à essayer. » Un test sur les vêtements restera donc plus prudent.

Source: Lire L’Article Complet