Cernes, poches : comment garder un regard frais et jeune ?

L’année 2020 se termine, éprouvante et épuisante et avec les fêtes de fin d’année, stress et fatigue marquent encore plus la zone du contour des yeux fine et fragile. Suivez le guide pour lutter contre ces désagréments et retrouver un regard frais et jeune.

Stress, angoisse nocturne, manque de sommeil… notre état émotionnel se lit souvent dans notre regard. La période des fêtes de fin d’année, déjà réputée stressante et fatigante, risque fort de l’être encore plus cette année 2020 pour cause de pandémie mondiale.

Le contour des yeux est une zone particulièrement fragile qui marque facilement avec les cernes, les poches ou encore les taches. Et c’est tout le regard qui en pâtit. Mais il existe des solutions simples et faciles à appliquer pour limiter ces marques qui s’accentuent avec le temps qui passe. Vous avez déjà probablement remarqué que la zone du contour des yeux est plus fine que celle de la plupart des autres endroits de votre corps. Elle est également dénuée de glandes sébacées, ce qui la rend beaucoup plus sujette à la sécheresse cutanée.

C’est cette spécificité qui explique, en partie, la sensibilité particulière du contour des yeux aux agressions extérieures (pollution, tabac, humidité, vent…). Mais si les cernes sont souvent associés à un manque récurrent de sommeil, ils témoignent bien plus souvent d’une mauvaise circulation qui favorise alors la stagnation sanguine à ce niveau.

Les poches, elles, résultent plutôt d’une rétention d’eau ou de graisse tandis que les ridules aux coins des yeux sont le reflet d’une perte d’élasticité de la peau. Mais ce qui est encore plus injuste, c’est que nous ne sommes pas tous égaux face à ce phénomène puisqu’il s’avère que la part génétique de chacun joue un grand rôle dans la formation de ces petites – ou grosses – imperfections.

Cernes, poches… quels soins appliquer ?

La peau du contour des yeux étant plus fragile qu’ailleurs, elle doit faire l’objet d’une attention plus soutenue. Prendre soin de son contour ds yeux très tôt permet d’atténuer les effets visibles du vieillissement. Pour cela, il est impératif d’appliquer des soins spécialement formulés pour répondre aux besoins du contour des yeux. C’est simple : à chaque âge, son soin contours des yeux. Entre 20 et 30 ans, un soin nourrissant et vitaminé suffit bien souvent à maintenir une bonne hydratation. À partir de 40 ans, on va commencer à lutter contre les ridules et les poches qui ont tendance à apparaître le matin au réveil en optant pour un soin régénérant. Après 50 ans, il convient de privilégier des produits anti-âge dotés de pouvoirs redensifiants.

Cernes, poches… quelles mesures préventives ?

Pour éviter d’avoir à lutter contre ces marques disgracieuses, il faut agir à la racine du mal. Et cela commence par l’adoption d’un mode de vie sain. On ne le répète jamais assez mais ce que nous mangeons influe directement sur la santé et, donc, sur la vitalité de la peau. Suivre un régime alimentaire riche en fruits et en légumes contribue très largement à hydrater profondément les tissus cutanés et à limiter l’accumulation graisseuse notamment autour des yeux. Pratiquer une activité physique régulière constitue également un moyen efficace pour améliorer une circulation sanguine un peu paresseuse. Ne négligez pas non plus l’impact du tabac sur la peau. La fumée de cigarette représente l’un des facteurs de risque majeurs du vieillissement cellulaire prématuré.

Cernes, poches… quelles astuces de grand-mère ?

Il n’est pas toujours nécessaire de multiplier les produits cosmétiques pour venir à bout de ses cernes ! Vos doigts peuvent se montrer tout aussi efficaces. Comment ? En réalisant de petits massages circulaires au moment d’appliquer votre crème. Cette simple manipulation renouvelée quotidiennement va faciliter la circulation du sang dans cette zone. Si vous souffrez plutôt de poches sous les yeux, vous pouvez tester la bonne vieille méthode des sachets de thé infusés et posés sur les yeux chaque matin. Si vous êtes du genre pressé, optez plutôt pour la technique du glaçon qui s’avère beaucoup plus rapide mais moins agréable ! Dans la même veine, il y a aussi les cuillères à café laissées toute la nuit au congélateur et que vous ressortez au petit-déjeuner pour faire dégonfler vos poches.

Cernes, poches… quels traitements ?

Quand les méthodes naturelles ou l’application de soins ne suffit pas à estomper des traces trop marquées, le recours à la chirurgie esthétique constitue une solution pour de nombreuses personnes dont le regard est déprécié par des cernes trop pigmentés ou par des poches incrustées. Dans ce cas-là, le chirurgien peut proposer différentes solutions. La première – et la moins invasive – consiste à injecter de l’acide hyaluronique ou de la graisse pour combler les creux formés par les cernes et retendre ainsi la peau. D’autres alternatives comme le laser ou le peeling peuvent également donner un résultat satisfaisant. Mais il arrive que l’opération chirurgicale soit la seule voie envisageable.

Crédits photos : Anthony Tran

Source: Lire L’Article Complet