Anti-âge : les actifs à éviter au soleil l’été

Chaque été, on veut toutes avoir un visage lisse et bronzé. Mais attention à certains actifs anti-âge qui, combinés à une exposition solaire, provoquent des taches pigmentaires, des rougeurs et des démangeaisons. Pour ne pas se tromper, suivez le guide.

Même s’ils sont ultra performants, certains actifs anti-âge utilisés durant l’été peuvent être mauvais pour le visage si on s’expose au soleil régulièrement. Photosensibilisants, ils risquent d’abîmer la peau. Tous les conseils pour éviter les imperfections. L’été est un moment propice pour se reposer et mettre sa peau sur pause mais peut aussi se révéler une période compliquée si on ne prend pas garde à certains détails qui ont leur importance. Si vous souhaitez à la fois avoir une peau bronzée tout en continuant votre routine de soin anti-âge, il est préférable de connaître quelques règles comme le rappelle le site médical, Médecine Anti-âge.

En plus d’une protection solaire obligatoire, à bien choisir selon votre lieu de vacances, certains actifs anti-âge ne font pas bon ménage avec exposition prolongée au soleil. Et peuvent se révéler photo-sensibilisants et causer rougeurs, irritations ou encore brûlures. Des imperfections qui, combinés avec le soleil, peuvent favoriser l’apparition de taches brunes sur la peau. Tout l’inverse du but recherché quand on prend le temps d’utiliser des soins anti-âge.

Le rétinol à éviter au soleil

Puissant actif anti-âge réputé depuis longtemps pour atténuer les rides et ridules, le rétinol peut se révéler particulièrement photosensibilant au soleil. Idéalement, mieux vaut stopper l’utilisation de crème à base de rétinol durant la période estivale (même un peu avant et après la période d’exposition solaire). Si vous ne pouvez vraiment pas vous en passer, essayez d’espacer les applications ou de privilégier une application le soir en crème de nuit. Quoi qu’il arrive, en été, utilisez une crème solaire visage avec un indice spf 50 et évitez au maximum de vous exposer.

Les huiles essentielles à éviter au soleil

Fan de cosmétiques faits maison à base d’huile essentielle, prudence durant la période estivale. Les huiles essentielles sont géniales pour la beauté de la peau et des cheveux mais peuvent être très irritantes surtout combinées à une exposition solaire. Ne lez utilisez jamais pures et évitez, les soins à base d’huile essentielle tant que vous êtes au soleil sur une période prolongée si vous voulez éviter l’apparition de taches brunes.

Les acides de fruits à éviter au soleil

Si leur pouvoirs exfoliants et hydratants ne sont plus à prouver, les acides de fruits (acide glycolique, acide citrique, acide lactique..) contenus dans de nombreux peelings et soins visages éclaircissants sont à éviter au soleil. En exfoliant la peau, ils la rendent plus fragiles face aux UV et peuvent irriter durablement la peau. Même chose que pour le rétinol, si vous ne pouvez pas vous en passer, appliquez vos soins le soir de préférence et protéger votre peau du soleil en permanence avec une crème solaire adaptée. De la même façon, ne multiplier pas les gommages en été. C’est tentant pour avoir un bronzage harmonieux mais en éliminant les cellules mortes, le gommage rend la peau plus fine, donc plus vulnérable face aux UV.

La vitamine E à privilégier au soleil

En plus d’une protection solaire adaptée tout l’été, sous forme de crème SPF en ville ou de crème solaire SPF 50 sur la plage, vous pouvez quand même opter pour certains soins anti-âge à base de vitamine E. Reconnue pour ses propriétés anti-radicalaires et anti-inflammatoires, c’est la vitamine idéale à choisir chaque été.

Crédits photos : Amelia Bartlett

Autour de

Source: Lire L’Article Complet